Antre du Tigrex Noir - Forum de la Saga Monster Hunter
Salut à toi, l'ami !
Bienvenue sur le forum de la saga Monster Hunter !

Sur ce forum tu peux proposer tes astuces ou poser toutes les questions que tu souhaites concernant Monster Hunter. Si tu n'est pas inscrit et que tu désires y être, inscris-toi en cliquant sur "s'enregistrer" ! C'est chiant mais tu risques de passer des bons moments pour l'avenir !
Et bien sûr, ce n'est pas un forum que sur Monster Hunter, ça serait triste sinon, tu peux te rendre dans d'autres rubriques afin d'échanger avec les autres membres sur des sujets divers et variés dans la taverne, où c'est tous les jours ma tournée, alors profite s'en !

Sur ce, je te souhaite un bon surf sur le forum.
Tigrex-noir,

Antre du Tigrex Noir - Forum de la Saga Monster Hunter

Bienvenue sur le forum de la saga Monster Hunter et bonne chasse !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Mar 1 Déc - 1:27

CHRONIQUES NOIRES:
Saison 3:


Une ancienne prophétie maléfique sévit dans les terres de Dondruma. Mais une alliance de quatre chasseurs a défiée le fils de ce chaos. Et un mystérieux conflit entre les divinités en finit de lui. Le prophétie a-t-elle été exterminée? Le retour d’un ancien ennemi seme la panique sur le continent. Puis l’apparition d’une mystérieuse créature libérée des glaces s’ajoute au conflit.
La team est-elle prête a accueillir un tel assaut???


TYRANIKA


Les crocs du blizzard

CHAPITRE I:
A l'aube d'une seconde bataille




//////(flash-back)////// 5 ans après la mort de Drackus///Pokke village//////Laboratoire des études des dragons anciens//////
Tard dans la nuit, six hommes encapuchonnés noirs s’infiltrent dans le laboratoire. Le dirigeant de ce groupe, avait bien organisé son plan, ses hommes, derrières lui, étaient prêt à agir. Face à eux, une imposante table métallique froide, où l’on y exposait un corps d’un monstre sous un drap:
-Danighor: Allez-y!!
Un homme retira le drap:
-Danighor: L’huile! Versez-là! Vite!!!
Un homme l’obéit, et brûla le corps:
-Danighor: Toi qui a périt par le plus vif élément, tu renaîtra par le plus douloureux!!
-Homme: Maître!!! On est repérés!!!
-Danighor: Fuyons, si vous êtes capturé, la dague est votre seule chance !!!
-Homme: Bien maître!!!!!!
Les hommes en noir se dispersèrent, des citoyens les virent et hurlèrent à leur vue, mais il était trop tard, les mystérieux hommes avaient déjà disparus dans les ténèbres nocturnes.


- - - -Pokke village- - - - - -
Le temps était au plus grands éclats, les rayons du soleil furent renvoyés par le métal des armes. Ce fut une journée très agréable. C’était le marché aujourd’hui, les commerçants interpellaient chaque citoyens pour pouvoir vendre leurs produits. Pokke préparait un grand feu avec treshi, car, cette semaine était celle où l’on fêtait les 500 ans de Pokke village. La cérémonie durera toute la semaine, chaque jours allait avoir lieu un défilé costumé accompagné de diverses musiques.
2 semaines après la mort du rajang blanc, l’alliance drak attendait toujours l’éveil de sa leader. Savra était toujours dans le comas, Toby était toujours là pour la surveiller.
- - - - -Tombe de Drackus- - - - - -
Pendant ce temps, un jeune homme et une femme fixèrent la tombe du héros de pokke village:
-Maximus: C’est de ta faute qu’il est mort, si tu aurait été là, il ne serait pas partit au sommet de la tour!!
-Phanalys: Je vois! Alors comme ça il s’est vengé!
-Qui ça?
-Bah le fatalis noir!!
-Quoi!!! Mais n’importe quoi!!! Il a été tué par le tigrex noir!!!
Phanalys se tut un moment, et éclata de rire:
-AH AH AH!!!!! Attends, je connais le gravios noir, diablos noir, fatalis noir, tu ne va pas me dire qu’il a été tué par un nargaranga!!!
-Non! Pas un nargaranga, un vrai tigrex noir!! C’est à cause de la prophétie des éléments!
Elle s’est…..
-La prophétie des éléments, oh je vois que mon frère t’en a beaucoup parlé, mais ce n’est qu’une légende, désolé, je ne crois pas à ces sornettes!!!
-Mais...C’est vrai!!! Vous n’avez jamais entendus parler du tigrex noir à Gardemine?
-Nous a Gardemine! On a pas mal galéré avec tyranika mais on a jamais entendu parler d’un tigrex noir, on nous a juste dit que mon frère a été tué par le fatalis noir!! Nan sérieux arrête de lire des bouquins!!
-Attends! Tu m’a parlé de Tyranika, c’est qui Tyranika?
-Écoute, je ne me suis pas ramenée à Pokke village pour rien. C’est la guilde qui m’envoie, désormais je suis un hunter d’élite, le plus haut grade de chasse. J’ai une quête d’extrême urgence à accomplir. Je t’explique. Il y a tout juste 3 ans une mystérieuse créature commence à sévir à Gardemine, des maisons détruites, des disparus, des cadavres de wyvern, des villes rayées de la carte et j’en passe….Beaucoup de hunter ont tentés d’arrêter ce fléau mais en vain. Jusqu’au jours où l’on trouve des empreintes, de belles empreintes, et après étude de ces empreintes. Les experts ont en déduit qu’il s’agissait d’un tigrex. Mais un tigrex ne peut causer tant de dégâts et résister si longtemps au hunter, donc cette hypothèse tomba rapidement à l’eau. C’est alors qu’ils auraient pensés à une autre espèce de tigrex encore inconnue, une espèce proche de l’akantor, ou un autre akantor. Mais les empreintes étaient trop petites pour être celles d’un akantor, c’est alors qu’on pensa a un tigrex ayant la même gêne que le rajang doré, sauf qu’un tigrex ne crache pas de feu, ont a trouvé de traces de brûlures partout dans les scènes de crimes.
-Et alors!
-On en a conclut que c’est soit une espèce d’akantor crachant du feu, soit un rathalos argenté ayant le même gêne que celui du rajang doré! Donc on a réussit à pister tyranika, et on a remarqué qu’il s’approchait de Dondruma! Ma mission est de démasquer ce monstre et d’en finir de lui!!!!
-T’es venue juste pour tuer ce monstre?
-Ouais, et dès que j’en aurais finit avec cette saloperie! La guilde a dit que je serais la meilleure hunter de Gardemine!! Et je doit dire que….ça doit être cool!!!

-Mais t’es cinglée, c’est le titre de hunter légendaire, beaucoup mieux que celui de héros!
Ce n’est pas que cool mais carrément génial!!!!
-Ouais mais ça me rapporte rien! Moi je veux tuer Tyranika pour tout ce qu’il à fait enduré à gardemine! Je me moque de la fortune!!
-Arrête de parler comme ça on dirait mon père!!
-Tsssss….
-Et donc, Tyranika serait arrivé à Dondruma?
-Ouais! C’est pour cela que la guilde m’a envoyée ici!!!
-Toute seule?
-Non avec une équipe mais je les ai paumés, je pense qu’ils sont déjà arrivés!
-Pffffffff…….T’as vraiment pas changée!!
-Pourquoi je changerais?
-Laisse tomber!!!
-Bon, moi je te laisse, je vais rentrer!
-Mouais!!
Deux minutes plus tard, Toby, l’artilleur de la team, interpella Maximus. Il lui expliqua que Savra, la leader de la team, s’était enfin éveillée. Puis les deux compagnons se dirigèrent vers l’hôpital.
Arrivés à destination, Savra les attendaient dans la pièce, elle avait des bandages de partout et était en train de dîner sur son lit. C’est alors que Maximus l’interrogea sur ce qui s’était passé au sommet de la tour. Mais la jeune fille lui ordonna de se la fermer, évidemment, puisque toby lui avait posé la question au moins 18 fois. Malgré cela, Savra lui expliqua quand même ce qui s’était passé au sommet de la tour:
-Bon, je vais quand te le dire! Mais c’est la dernière fois ok?
-T’inquiète, rétorqua maximus.
-Bon! Je suis allée au sommet de la tour pour en finir avec le rajang blanc. Je me suis battue longuement contre lui. Jusqu’à ce qu’il pris les dessus sur moi! Il m’avait désarmée et m’avait plaqué au sol en me plantant ses griffes à mon cou. A ce moment là, j’ai vraiment crue que j’allais mourir. Jusqu’à ce que j’aperçue cette mystérieuse forme blanche descendre du ciel. J’ai hallucinée, même là je n’y arrive pas à y croire!! C’était époustouflant!
-Qu’est-ce que s’était?
-J’ai vu le fatalis blanc descendre du ciel et tuer le rajang blanc!! C’était…...incroyable!!!
-Toby: Savra! Le fatalis blanc n’existe pas!! Tu as dut rêver!!
-Et comment explique-tu que le rajang soit mort?
-Euh...Je….mais c’est absurde!
-Écoute! La divinité que tout le monde prenait pour une légende existe bel et bien!!!
Même moi j’ai vraiment du mal à y croire!!!!
-Dragonis: je te comprend Savra! Moi aussi j’ai toujours cru au fatalis blanc!!
-Ah bon?
-J’ai une mystérieuse arme chez moi qui appartenait à mon grand-père! J’aimerais que tu ailles la voir pour me dire ce que tu en pense!!
-Tu ne la prend jamais lors d’une quête? l’interrogea Toby.
-Non! Car elle n’est pas à moi! Et en plus c’est une épée lourde, ce n’est pas mon style d’arme!!
-Ou au pire, tu me l’amène demain ok?Lui dit Savra.
-Très bien!
- - ---Entrée de la ville- - - - - -
Pokke était là, en train de préparer un grand feu avec les villageois pour la fête du village.
Puis elle vit un jeune hunter qu’elle reconnue aussitôt, ce hunter, c’était Eres. Revenue après sa longue absence au village, et ayant suivit un dure entraînement dirigé par son professeur estimé, salut pokke de son retour.
Eres était le fils de Danighor. Homme recherché par la milice à cause de ses crimes immondes. En effet, Eres a eu une enfance très difficile, puisque son père, a tué sa femme et sa fille sous les yeux de son fils. Il a ensuite fuit Kokoto pour se cacher dans Dondruma.
Danighor est également suspecté d’avoir crée une secte meurtrière nommée « le sang noir ».
Dès son retour, le jeune hunter remercia son professeur pour cet entraînement et retourna chez lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]Rose/Saphire
Gobul
Gobul
avatar

Messages : 156
Points : 172
Date d'inscription : 20/11/2009
Localisation : Taggle :noel2:

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Mar 1 Déc - 1:53

mais !!!!!
depeche toi de pendre la suite !!!!!!! mysterieuse arme je veux la voir Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Ven 4 Déc - 22:38

CHAPITRE II :
Les deux fils




------Village de Pokke------

Le jeune Eres étant revenue chez lui après 4 ans d’entraînement, entendit par hasard, qu’une jeune fille avait tuée un fatalis pourpre seule au sommet de la tour. Eres a toujours voulue tuer ce monstre que personne n’avait réussit à faire fuir jusqu’à ce jour. Il voulait tuer ce monstre pour ce venger sur son père. Car son père, Danighor, étant accusé de diverses crimes, est également suspecté d’avoir crée une secte meurtrière se nommant « le sang noir », d’où la tradition de cette secte veut que le démon pourpre, leur dieu, remette l’ordre sur terre. La secte croit au fatalis pourpre, et pratique des sacrifices pour honorer ce démon.

Le jeune homme arriva à l’Hospital, là où Savra discutait avec la team :

-Savra : je sais que c’est difficile à croire, mais j’ai vraiment vu le fatalis blanc tuer le rajang !
-Toby : Euh….Tiens, regarde cette pierre blanche, en fait cette pi…..
-Savra : Ooooooohh Merci c’est trop gentil Toby, elle est très jolie !


Savra fit une bise à Toby :

-Toby : Euh….C’est pas un cadeau !! On l’a trouvée dans ta main ! Tu ne sais pas ce que c’est ?
-Savra : Ah !!! J’en sais rien moi je ne l’ai jamais vue !!!
-Dragonis : Faudrait la faire examiner par un spécialiste !


Tout à coup, l’infirmière interpella les hunter :

-Excusez-moi ! Mais quelqu’un désire vous voir !
-Savra : Tiens ! Qui c’est ??
-Allez-y ! Je vous laisse !
-Merci Madame !
-Toby : T’es qui toi ?
-Excuser moi de cette intrusion, je me nomme Eres !!
-Maximus : HEIN ????
-Eres : Vous êtes vraiment très mignonne mademoiselle !!
-Savra : Oooooh Que c’est gentil !!!
-Toby : EH OH T’es qui toi ?
-Eres : Mais je viens de vous le dire ! Je m’appelle Eres !!
-Maximus : Dégage ordure ! T’as rien à faire ici !!
-Eres : Mmmh je vois qui t’est ! Tu est le fils de Drackus c’est ça ??
-Maximus : C’est à cause de ton père que le mien est allé en prison !!
-Eres : Je sais ! C’est aussi pour ça que je veut me venger !
-Savra : C’est quoi cette histoire ?
-Maximus : Tu n’est qu’une pourriture !! VAS-T’EN !
-Eres : Oh ! C’est bon je suis juste là pour parler à la demoiselle !! Et dit toi que je hais mon père plus que tout au monde !!!
-Maximus : Rien à foutre ! Tu sais ce qu’on dit ? Tel père tel fils !!
-Eres : Un fils ne choisit pas son père !!
-Toby : ça suffit…..
-Maximus : C’est ce qu’ils disent tous !!
-Toby : Eh oh !!
-Eres: Je te le répète, Je ne t’en veut pas du tout! Je veut juste me venger tuant mon père !
-Dragonis : Quoi ???
-Maximus : Je m’en fout ! Casse toi d’ici !!!!
-Toby : CA SUFFIT VOUS DEUX, VOUS ALLEZ VOUS LA FERMER OUI ?

il eu un long silence dans la salle :

-Toby : Donc ! Eres et toi Maximus il vas falloir que vous vous associez parce que j’en ai déjà marre de vos engueulades !!
-Eres/Maximus : ça vas pas non ?
-Dragonis : Vous allez vous faire un bisou !!!
-Eres/Maximus : MEME PAS DANS TES REVES !!!
-Savra : Tu sais Dragonis, il y a des jours où j’ai vraiment honte de toi !!!

Dragonis ricanna :

-Toby : Je sais ce que vous allez faire !!! Vous allez faire une quête ensemble tout les deux !!! Il y a un bulldrome dans les monts enneigés !! c’est parfait pour vous !!!
-Eres : Même pas la peine d’y pensez !
-Maximus : Pareil pour moi !
-Dragonis : Tiens ! Il sont du même avis !!!!

Savra prit son marteau que était à côté de son lit :

-Eres/Maximus : d’accord on y vas !!!!!

-------monts enneigés------

Pendant ce temps, une team de 4 hunter se dirigait vers Pokke :
-Radha : T’es vraiment un boulet Malékith !!!
-Malékith : Euh…..Je suis désolé !!!
-Barou : T’as vraiment oublié les dossiers à la taverne de Kokoto ?
-Malékith : Ouais je les ai oubliés dans les toilettes de la taverne !!
-Extermin : On peut vraiment pas te faire confiance !!!!
-Malékith : Je sais !

Tout à coup, un tremblement de terre se fit sentir. Et une avalanche fonça droit vers Pokke.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]Rose/Saphire
Gobul
Gobul
avatar

Messages : 156
Points : 172
Date d'inscription : 20/11/2009
Localisation : Taggle :noel2:

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Dim 6 Déc - 18:17

Genial
sweeet !!!!!
sweeeeeet !
c\'est noel!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
grand jaggi
grand jaggi
avatar

Messages : 48
Points : 59
Date d'inscription : 21/11/2009
Age : 97

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Lun 7 Déc - 5:29

Arf !
Mais c'est passionnant !
Pf
Je vais devoir lire la saison 2 alors .
La flemme .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Mer 9 Déc - 7:46

CHAPITRE III
Apparition





------Monts enneigés------

Cet après-midi, deux chasseurs, Eres et maximus, étaient en quête dans les monts enneigés pour chasser un bulldrome :

-Raaah ça me met la nausée de partir en quête avec toi !!! Se plaigna Maximus.

-Moi je n’ai rien contre toi !!!

- Je m’en fiche ! Ton père est une ordure, à cause de lui, je n’ai pas put grandir avec mon père. Je l’ai vu la première fois quand j’avais cinq ans !

- Je sais ! Ça à dut être difficile pour toi ! Mais je ne souhaite qu’une chose, tuer mon père et ce fatalis pourpre.

- Pourquoi le fatalis pourpre ?

-Mon père a créé une organisation « le sang noir ».

-Jamais entendu parlé !

-C’est normal ! Seul les militaires hauts gradés connaissent cette organisation !!

-Et ….Elle fait quoi cette organisation ?

-Déjà, je n’en sais pas grand chose dessus, tout ce que je sais, c’est que « le sang noir » a réunit les meilleurs assassins les plus dangereux. Puis je sais également qu’ils font des sacrifices humains pour honorer le fatalis pourpre, qu’ils considèrent comme leur dieu. Et je sais aussi que « le sang noir » à tué « les chroniques noires » !

-Et c’est quoi les « chroniques noires » ?

-Aucune idée ! Tout ce que je sais, c’est que c’est une union d’une dizaine de chasseurs qui voulaient prouver l’existence de quelque chose au monde entier. Mais cela fait plus de 20 ans que cette organisation n’existe plus.



Puis les deux hunter discutèrent longuement en marchant, puis après une demi-heure de marche, ils tombèrent nez à nez face à un cadavre. Un cadavre de bulldrome. Ils l’examinèrent, puis maximus en conclut que ce bulldrome est mort en se combattant contre un autre monstre, car le cadavre était couvert de coups de griffes. Puis les deux hunter décident de retourner au village de Pokke afin d’y amener leur rapport.

------autre côté de la montagne------

-Extermin : t’es vraiment un boulet Malékith !

-Je sais !! répondit ce dernier.

Tout à coup, un tremblement de terre se fit sentir, et une avalanche se dirigea vers pokke. Soudainement, une partie de la montagne se craquela devant les quatre hunter. Ces derniers s’éloignèrent de cette future catastrophe naturelle exceptionnelle, mais dangereuse. Une partie de la montagne s’écroula, puis une seconde avalanche de roche et de neige fonça droit vers la rivière située au pied du mont, la rivière alimentant Pokke. La team fut aveuglée par cette catastrophe, il eut de la brume de partout. Radha appela ses camarades pour savoir si tout allé bien, ils répondirent tous à son appel, ce qui la soulagea. A travers la brume blanche comme la neige, Barou aperçu un forme au loin, une sorte d’ombre, géante, il prévenu ses alliés, puis il l’a virent à leur tour.

C’était une ombre noire immense, d’au moins 5 mètres de haut, l’ombre se déplaça. Puis radha ordonna à ses compagnons de suivrent l’ombre. Plus ils s’approchaient de leur but, plus la brume se dissipa.

Arrivés à au moins 20 mètres près de l’ombre, la team resta bouche bée. L’imposante ombre mesurait en réalité 15 mètres de haut. La brume se retira tout doucement, l’ombre s’agrandit, et un effroyable hurlement paralysa les hunter sur place. Après une longue minute d’attente que la brume soit totalement dissipée. La team se retrouva face à un monstre blanc d’une taille d’au moins 15 mètres. La team n’avait jamais vue une telle créature :

-Extermin : Radha ! C’est lui ?

-Radha : Pas de doute, c’est lui tyranika !!!!

-malékith : Il est immense !

-Barou : Il a la mâchoire plate !

-Extermin : Il est tout blanc !

-Malékith : Il est immense !

-Radha : J’ai froid !

Le monstre visualisa les hunter. Puis il chargea. Barou et extermin se dispersèrent de chaque côté du monstre, radha se glissa sous la bête et planta ses dagues au ventre de la créature. Mais ses dagues glissèrent sur la dure écaille du monstre puis la pauvre se prit la queue de plein fouet. Barou, de sa fusarbalète, tira une munition enflammée. Celle-ci blessa le monstre. Ensuite, Malékith enchaîna avec son marteau, visant le crâne du monstre, mais il le frôla et tomba à terre, Le monstre cracha un puissant jet glacial en direction d’Extermin. Le hunter parvient à esquiver le laser mais fut mitraillé par plusieurs morceau de glace. Le blizzard s’intensifia, se qui déconcentra les hunter non habitués à combattre dans de tels circonstances. Un flash jaillit, la créature fut éblouit, Malékith remercia Barou. Mais le monstre fonça droit vers la paroi rocheuse. Les hunter se demandèrent pourquoi. Pourquoi le monstre fonça tête baissée contre la paroi rocheuse. Puis, radha avait tout compris, elle ordonna immédiatement à ses coéquipiers de venir la rejoindre et d’évacuer les lieus à tout prit.

En effet, le monstre savait parfaitement ce qu’il faisait. A un court instant, la créature se jette contre la paroi, puis la terre trembla de nouveau. Le monstre avait provoqué une troisième avalanche. La créature se leva en hurla. Puis l’avalanche ensevelit tout sur son passage.

------à plusieurs kilomètres d’ici------ caserne------

-Milicien : Chef ! Chef ! Un message de la guilde de Gardemine !!

Le chef lit la lettre. Et envoya une armée de 1000 hommes à schrade où tyranika les attendaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Mar 22 Déc - 1:25

CHAPITRE IV :
déménagement




------village de Pokke------

Ce soir là, tout le monde était réunit au village. Eres et maximus venaient d’arriver de leur quête et y rapportent leur rapport. Pokke les interpella en leur disant qu’ils avaient trouvé 4 hunter enfouies sous la neige suite à une avalanche, cette nouvelle avait rapidement circulée dans tout le village. Les médecins ont en déduis que les hunter rescapés avaient de la chance d’être encore en vie.

Ce sont des voyageurs qui les ont retrouvés, ils leur ont apportés les premiers soins puis les ont amené au village. Ils sont encore dans le comas mais ils ne devront pas tarder à se réveiller. La question que tous les villageois se posent est : Que c’est-il passé au sommet de la montagne ? Pourquoi cette avalanche ?

Le village a été bâtit à un bon endroit, puisque toute avalanche venant de la montagne est déviée par un pic rocheux entre le village et la montagne, mais l’avalanche a causée beaucoup de dégâts sur la forêt, plusieurs arbres auraient été déracinés et le pire, c’est que l’avalanche a aussi bouchée la rivière alimentant le village. Si dans deux semaines, le barrage de roche et de neige n’est pas détruit, le village seras dépourvu d’eau, il y a urgence.

Eres et maximus rejoignirent l’alliance drak se trouvant dans la foule de villageois :

-Toby : Alors ? Vous vous êtes calmés ?

-Maximus : ça vas !!!!

-Eres : Le bulldrome est mort, mais un wyvern traîne dans les monts, puisque se n’est pas nous qui l’avons tué !

-Dragonis : De toute façon il y aura toujours un carnivore ici !!

-Savra : ça veut dire quoi ça ?

-dragonis : euh……

-Maximus : bon ! Il se fait tard ! Moi je vais rentrer car je crève la dalle, et puis je suis fatigué ! Allez salut !!!

Maximus s’en alla et les hunter le saluent :

-Dragonis : toi aussi Eres ! Tu peux t’en aller !

-Savra :Bah pourquoi ? Il peut rester avec nous pour la soirée !

-Eres : Moi je veux bien rester toute la soirée avec toi Savra !

-Toby : OH !!! Elle est déjà réservée !!!

-Savra : En fait Eres ! Je crois que tu peux t’en aller !!

Maximus retourna chez lui, à son arrivée, il vit Phanalys dans la maison en train……de dîner :

-Mais qu’est-ce que tu fous chez moi ???

-Ben quoi ! Je mange, j’ai faim !

-Mais t’es chez moi ! Je ne t’es jamais autorisée à venir chez moi comme ça !

-Ecoute ! J’ai nul part où aller, et puis même, ici c’est aussi chez moi !

-Comment ça chez toi ????

-Maaaaaiiiiiiittree , l’interpella Blake, elle ma forcée a lui donner à manger, elle est rentrée par la fenêtre puisque la porte était fermée à clé et elle a voulue mangé nya !! Ensuite elle a changé le lit et elle a dit qu’elle vas dormir iccciiiiiiiiiiiiiii miiiaaaooooouuuu !!!!

-Bah quoi, j’avais faim et la porte était fermée, et puis même, à l’époque où mon frère l’a achetée, j’ai payée 4,6% des frais de la baraque , donc elle est aussi à moi cette maison !

-Peut-être mais moi je paie les impots !!!!

-Ecoute ! ça c’est pas mon problème, de toute façon si tu veut dormir ici tu dormira par terre avec ton felyne puisque je dort dans ton lit !

-Et si mon père aurait été là, tu aurait dit quoi ?

-Pareil ! Je le connais mon frère, il partira dormir chez son ami Amuris avec Blake !!

------Demeure de Dragonis------

Quelqu’un frappa à la porte, Dragonis lui ouvrit la porte. C’était Maximus :

-Bah alors Max ! qu’est-ce qui t’arrive ?

-ça te dérange si je dort chez toi pendant un certain temps ?

-nya ! S’il vous plait monsieur le maitre Dragonis, mon maitre et moi donc désirons dormir un certain temps encore non limité dans votre humble demeure ! miaoouuu accepteriez-vous notre requête ? nya !

-Tu sais tu n’étais pas obligé de me le dire pour que je ne comprennes rien, mais si vous voulez dormir chez moi ! IL N’Y A PAS DE SOUCIS !!!!!!!!!!!!!!!!! Entrez donc, on se les caille dehors !!

-Eh Dragonis ! J’ignorais que tu habitait dans une si grande maison ! Tu doit être riche !

-nya ! Votre demeure est si grande que l’on dirait que vous habitez dans la forteresse !

-Pense-tu ! J’ai hérité de toute la fortune de mon père ! Je suis milliardaire !!!!!!!

Maximus se tut pendant un moment, Blake aussi. Dragonis était l’homme le plus riche de Dondruma ! Il avait hérité de toute la fortune de son père, Amuris. Amuris était l’un des meilleurs amis de drackus, mais il fut tué par le tigrex noir. Amuris avait gagné tout cet argent surtout grâce à ces chevaux dont il y était un vrai passionné. Toutes ces courses dans les hippodromes du monde entier l’on rendus célèbres. Depuis, Dragonis, son fils, reprend les activités de son père, ayant les mêmes passions, sa fortune ne cesse de s’agrandir :

-Ah ! Bon bah on vas renter, hein Blake ?

-nya euh….oui maitre !!!

Dragonis les fit entrer dans sa demeure, elle était immense, composé de diverses salons, des couloirs semblant mener vers l’infini. La cuisine était extraordinaire, il y avait une immense table de 15 personnes. Il y avait une cheminée dans quasiment chaque pièce du rez-de-chaussée, le plus spectaculaire était l’omniprésence d’étage, le demeure n’en possédait 5 pour qu’une personne, et oui, Dragonis vivait seul dans cette demeure avec son chien et son felyne.

La nuit tombée, Dragonis, Maximus, Blake et Fabrice, le felyne de Dragonis, discutaient d’histoires effrayantes de fantômes ou autres apparitions surnaturelles, bref, une soirée de frisson lors du repas.



Après le dîner et une longue discussion sans importance, les amis décidèrent d’aller se coucher. Dragonis guida maximus et Blake dans leurs chambres au deuxième étage. Arrivés en haut, Dragonis présenta leur lit :

-Et voilà, Max tu as un lit de 4 personnes rien que pour toi !

-Cool, merci !

Tout à coup, un bruit résonna dans les pièces obscures.

-AAHHAAHHH !!!!!!C’était quoi ça ??? hurla maximus.

-J’en sais rien moi !

-Euh….en fait….

-Bon tu te décide, tu veut dormir ici ?

-Euh…en fait je crois que …….

-nya pourquoi hésitez-vous maiiiitttrreee ?????

-Je ….J’hésite parce qu’il faut que j’observe d’abord la pièce !!

-C’est ça ! Je crois que tu as peur !

-Moi ! Mais peur de quoi !

Dragonis ne répondit pas, il eu un long silence dans la pièce, Maximus s’avança, puis Dragonis claqua la porte :

-AAAAAAAHHHH !!

-AH AH AH ! Quelle chochotte !!!!

-Euh…Je….J’ai pas peur !!

-Ah ouais ? Alors pourquoi t’as crié ?

-CE….C’est pour reprendre mon souffle !

-Miiaoouu Maitre, allez-vous vous décider ? J’ai sommeil !

-Euh….Je vous ai pas raconté l’histoire des coups sur les murs….

-Tu te décide ?

-Et celle des chiens qui se suicident en haut d’un pont….

-TU TE DECIDE ??????

-Bon d’accord ! Je vais dormir en bas, dans le canapé de ton salon !

-Pourquoi ?

-Parcequ’il y a ton chien !

-Je vois pas le rapport !

-Laisse tomber !

-MIAOU ! Moi maitre je veut bien dormir dans le lit des 4 maitres !!

-Ok, fait comme tu veut !

Puis ils allèrent se coucher, maximus dans le canapé du salon à côté du chien de Dragonis, puis Blake dans le lit de 4 personnes au second étage.



Ils ignorèrent que demain, ils allaient faire une découverte, qui allait changer l’avenir du monde, et qui mettra un terme à un conflit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]koiko
khezu
khezu
avatar

Messages : 153
Points : 177
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 23
Localisation : mandeville en bessin

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Mar 22 Déc - 2:48

ba enfin depuis le temps qu'on l'attendé -.-
quelques fautes d'orthographe mais sinon parfait.
LA SUIIITTEEEE !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[AD]Rose/Saphire
Gobul
Gobul
avatar

Messages : 156
Points : 172
Date d'inscription : 20/11/2009
Localisation : Taggle :noel2:

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Jeu 24 Déc - 3:48

Sweeeeeeeeeeeeeeeeeet c\'est noel!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:31

CHAPITRE V :
déménagement



------village de Pokke------

Ce soir là, tout le monde était réunit au village. Eres et maximus venaient d’arriver de leur quête et y rapportent leur rapport. Pokke les interpella en leur disant qu’ils avaient trouvé 4 hunter enfouies sous la neige suite à une avalanche, cette nouvelle avait rapidement circulée dans tout le village. Les médecins ont en déduis que les hunter rescapés avaient de la chance d’être encore en vie.

Ce sont des voyageurs qui les ont retrouvés, ils leur ont apportés les premiers soins puis les ont amené au village. Ils sont encore dans le comas mais ils ne devront pas tarder à se réveiller. La question que tous les villageois se posent est : Que c’est-il passé au sommet de la montagne ? Pourquoi cette avalanche ?

Le village a été bâtit à un bon endroit, puisque toute avalanche venant de la montagne est déviée par un pic rocheux entre le village et la montagne, mais l’avalanche a causée beaucoup de dégâts sur la forêt, plusieurs arbres auraient été déracinés et le pire, c’est que l’avalanche a aussi bouchée la rivière alimentant le village. Si dans deux semaines, le barrage de roche et de neige n’est pas détruit, le village seras dépourvu d’eau, il y a urgence.

Eres et maximus rejoignirent l’alliance drak se trouvant dans la foule de villageois :

-Toby : Alors ? Vous vous êtes calmés ?

-Maximus : ça vas !!!!

-Eres : Le bulldrome est mort, mais un wyvern traîne dans les monts, puisque se n’est pas nous qui l’avons tué !

-Dragonis : De toute façon il y aura toujours un carnivore ici !!

-Savra : ça veut dire quoi ça ?

-dragonis : euh……

-Maximus : bon ! Il se fait tard ! Moi je vais rentrer car je crève la dalle, et puis je suis fatigué ! Allez salut !!!

Maximus s’en alla et les hunter le saluent :

-Dragonis : toi aussi Eres ! Tu peux t’en aller !

-Savra :Bah pourquoi ? Il peut rester avec nous pour la soirée !

-Eres : Moi je veux bien rester toute la soirée avec toi Savra !

-Toby : OH !!! Elle est déjà réservée !!!

-Savra : En fait Eres ! Je crois que tu peux t’en aller !!

Maximus retourna chez lui, à son arrivée, il vit Phanalys dans la maison en train……de dîner :

-Mais qu’est-ce que tu fous chez moi ???

-Ben quoi ! Je mange, j’ai faim !

-Mais t’es chez moi ! Je ne t’es jamais autorisée à venir chez moi comme ça !

-Ecoute ! J’ai nul part où aller, et puis même, ici c’est aussi chez moi !

-Comment ça chez toi ????

-Maaaaaiiiiiiittree , l’interpella Blake, elle ma forcée a lui donner à manger, elle est rentrée par la fenêtre puisque la porte était fermée à clé et elle a voulue mangé nya !! Ensuite elle a changé le lit et elle a dit qu’elle vas dormir iccciiiiiiiiiiiiiii miiiaaaooooouuuu !!!!

-Bah quoi, j’avais faim et la porte était fermée, et puis même, à l’époque où mon frère l’a achetée, j’ai payée 4,6% des frais de la baraque , donc elle est aussi à moi cette maison !

-Peut-être mais moi je paie les impots !!!!

-Ecoute ! ça c’est pas mon problème, de toute façon si tu veut dormir ici tu dormira par terre avec ton felyne puisque je dort dans ton lit !

-Et si mon père aurait été là, tu aurait dit quoi ?

-Pareil ! Je le connais mon frère, il partira dormir chez son ami Amuris avec Blake !!

------Demeure de Dragonis------

Quelqu’un frappa à la porte, Dragonis lui ouvrit la porte. C’était Maximus :

-Bah alors Max ! qu’est-ce qui t’arrive ?

-ça te dérange si je dort chez toi pendant un certain temps ?

-nya ! S’il vous plait monsieur le maitre Dragonis, mon maitre et moi donc désirons dormir un certain temps encore non limité dans votre humble demeure ! miaoouuu accepteriez-vous notre requête ? nya !

-Tu sais tu n’étais pas obligé de me le dire pour que je ne comprennes rien, mais si vous voulez dormir chez moi ! IL N’Y A PAS DE SOUCIS !!!!!!!!!!!!!!!!! Entrez donc, on se les caille dehors !!

-Eh Dragonis ! J’ignorais que tu habitait dans une si grande maison ! Tu doit être riche !

-nya ! Votre demeure est si grande que l’on dirait que vous habitez dans la forteresse !

-Pense-tu ! J’ai hérité de toute la fortune de mon père ! Je suis milliardaire !!!!!!!

Maximus se tut pendant un moment, Blake aussi. Dragonis était l’homme le plus riche de Dondruma ! Il avait hérité de toute la fortune de son père, Amuris. Amuris était l’un des meilleurs amis de drackus, mais il fut tué par le tigrex noir. Amuris avait gagné tout cet argent surtout grâce à ces chevaux dont il y était un vrai passionné. Toutes ces courses dans les hippodromes du monde entier l’on rendus célèbres. Depuis, Dragonis, son fils, reprend les activités de son père, ayant les mêmes passions, sa fortune ne cesse de s’agrandir :

-Ah ! Bon bah on vas renter, hein Blake ?

-nya euh….oui maitre !!!

Dragonis les fit entrer dans sa demeure, elle était immense, composé de diverses salons, des couloirs semblant mener vers l’infini. La cuisine était extraordinaire, il y avait une immense table de 15 personnes. Il y avait une cheminée dans quasiment chaque pièce du rez-de-chaussée, le plus spectaculaire était l’omniprésence d’étage, le demeure n’en possédait 5 pour qu’une personne, et oui, Dragonis vivait seul dans cette demeure avec son chien et son felyne.

La nuit tombée, Dragonis, Maximus, Blake et Fabrice, le felyne de Dragonis, discutaient d’histoires effrayantes de fantômes ou autres apparitions surnaturelles, bref, une soirée de frisson lors du repas.



Après le dîner et une longue discussion sans importance, les amis décidèrent d’aller se coucher. Dragonis guida maximus et Blake dans leurs chambres au deuxième étage. Arrivés en haut, Dragonis présenta leur lit :

-Et voilà, Max tu as un lit de 4 personnes rien que pour toi !

-Cool, merci !

Tout à coup, un bruit résonna dans les pièces obscures.

-AAHHAAHHH !!!!!!C’était quoi ça ??? hurla maximus.

-J’en sais rien moi !

-Euh….en fait….

-Bon tu te décide, tu veut dormir ici ?

-Euh…en fait je crois que …….

-nya pourquoi hésitez-vous maiiiitttrreee ?????

-Je ….J’hésite parce qu’il faut que j’observe d’abord la pièce !!

-C’est ça ! Je crois que tu as peur !

-Moi ! Mais peur de quoi !

Dragonis ne répondit pas, il eu un long silence dans la pièce, Maximus s’avança, puis Dragonis claqua la porte :

-AAAAAAAHHHH !!

-AH AH AH ! Quelle chochotte !!!!

-Euh…Je….J’ai pas peur !!

-Ah ouais ? Alors pourquoi t’as crié ?

-CE….C’est pour reprendre mon souffle !

-Miiaoouu Maitre, allez-vous vous décider ? J’ai sommeil !

-Euh….Je vous ai pas raconté l’histoire des coups sur les murs….

-Tu te décide ?

-Et celle des chiens qui se suicident en haut d’un pont….

-TU TE DECIDE ??????

-Bon d’accord ! Je vais dormir en bas, dans le canapé de ton salon !

-Pourquoi ?

-Parcequ’il y a ton chien !

-Je vois pas le rapport !

-Laisse tomber !

-MIAOU ! Moi maitre je veut bien dormir dans le lit des 4 maitres !!

-Ok, fait comme tu veut !

Puis ils allèrent se coucher, maximus dans le canapé du salon à côté du chien de Dragonis, puis Blake dans le lit de 4 personnes au second étage.



Ils ignorèrent que demain, ils allaient faire une découverte, qui allait changer l’avenir du monde, et qui mettra un terme à un conflit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:33

CHAPITRE VI :
Puissances oubliées




------Demeure de Dragonis------

Ce matin là, les rayons du soleil éclairaient déjà les pièces de la demeure. Blake se leva et prépara le petit déjeuner avec fabrice. Dragonis était déjà dehors, en train de nourrir ses chevaux. Or, Maximus dormait encore, après une longue nuit blanche.

Une demi-heure plus tard, Dragonis réveilla Maximus pour le déjeuner, ce dernier se plaigna de la nuit difficile qu’il ait eu. Le chien qui marche en faisant du bruit avec ses griffes, des chats de dehors se battant, la chaleur de la cheminée, et, un mystérieux courant d’air venant de l’horloge.

Justement, Maximus en parla à Dragonis de ce courant d’air :

-De quels courants d’air tu parle ?

-Là ! Sous ton horloge ! Regarde, il se pourrait qu’il y ait une trappe ici, le parquet s’arrête net !

-Maintenant que tu le dis !

-T’as jamais fait gaffe !!

-Bah non ! Moi je dors dans ma chambre, au moins !

-ça va, ça va !!

-Tiens, on va pousser l’horloge ! J’ai envie de voir ce qu’il y a en dessous !! C’est sûrement pas ma cave à vin !!!

-Pourquoi ?

-Je sais que ma cave à vin ne passe pas en dessous du salon ! Aide-moi !

Les deux amis déplacèrent ensemble l’horloge. Or, Maximus fut coincé par un autre meuble, puis, au même moment, Dragonis glissa sur le tapis et l’horloge bascula, et se fracassa par terre sous un bruit assourdissant. Les felynes, dans la cuisine, sursautèrent.

L’horloge, n ‘était plus :

-Mais pourquoi t’es tombé ???

-Euh…. Je suis désolé, ce foutu tapis…..Bon, ça ne fait rien, je vais m’en racheter une !!

-Mais…Une comme celle-là, ça coûte vachement cher !!!!

-T’inquiète, j’ai tous les moyens !!!

Dragonis retira le tapis, et, sous ce dernier, était présent une trappe, or on ne pouvait pas l’ouvrir sans pied de biche, la trappe était dépourvue de poignet. Maximus prit son katana, le planta comme un pied de biche, et réussit à ouvrir la trappe. Lorsque cette dernière fut ouverte, une tempête de poussières recouvrit toute la pièce. Un peu de ménage s’impose, à présent.

La trappe à présent ouverte, les deux hunter virent devant eux, un escalier descendant dans les ténèbres :

-Qui passe en premier ? Demanda Dragonis.

-Compte pas sur moi !

-Ok la chochotte !!!

-Je ne suis pas une chochotte !!!!

Dragonis descendit en premier, dans les profondeurs, il ne faisait pas totalement noir, en bas de l’escalier, un couloir s’allongeait, les hunter le suive. Puis, après une centaines de pas, ils arrivèrent enfin, à la dernière pièce, où, Dragonis et maximus, étaient ……..époustouflés.



------Tante de médecine de Pokke------

Dans la tante y étaient présents 4 hunter, tous de rang élevé, tous membres de la même team, La Nightmare Team. La leader de la team, Radha. Etait presque guérie, suite à l’avalanche d’il y a 5 jours, la team sait à présent quelle sera leur future proie. Tyranika :

-demoiselle : Messieurs dame ?

-Malékith : Oui ?

-Quelqu’un désire vous voir ?

-Radha : Ah ? Bah faite la entrer !!!

La demoiselle fit entrer l’invitée, c’était une femme, et cette femme était Phanalys. Malékith. Surpris, hurla dès qu’il vit Phanalys :

-Maléktih : TOI !!!!

-Phanalys : Oh non….Toi !

-Malékith : Qu’est-ce que tu fous là ???

-Phanalys : C’est marrant je t’ai connu plus polie la dernière fois !!

-Barou : Tu la connais Malékith ?

-Malékith : Un peu que je la connais !!!

-Phanalys : EH OH ! Du calme hein? Je suis pas la pour t’emmerder cette fois-ci ! J’aimerais parler avec la jeune fille si c’est possible !

-Malékith : Vas-t-en !!

-Radha : Me parler ? A propos de quoi ?

-Phanalys : Tyranika !

La team se tut un moment, puis Radha ordonna à ses coéquipiers de sortir de la salle, la discussion pouvait enfin commencer :

-Radha : Qu’est-ce que vous avez à me dire ?

-Ce que vous avez vu il y a cinq jours ! C’est quoi, à ton avis ?

-Tyranika, pas de doute, je ne connais pas ce monstre blanc, il est immense, et absent dans tous les bestiaires !!

-Je connais des choses sur Tyranika ! Et on en a déduit qu’il s’agissait soit d’un rathalos argenté ayant le même gêne du rajang doré, ou une toute nouvelle espèce d’akantor !!

-C’est une deuxième espèce d’akantor, j’en suis sûre !!!

-d’accord ! Moi, je ne suis pas du même avis que toi !

-Pourquoi ? Ce monstre est une toute nouvelle espèce, sa force est impressionnante, c’est lui qui a provoqué ces deux avalanches !!!!

-Bon, si tu veux, moi je me casse, c’est tout ce que je voulais savoir !!!

-Vous êtes du gouvernement, c’est lui qui vous envoie pour traquer Tyranika ?

-Moi et le gouvernement ça fait deux, c’est tous des tafioles dans le gouvernement. Moi je fréquente juste une organisation, et j’en ai rien a battre de tyranika, c’est pas spécialement mon problème !! Allez, adieu !!

-euh….

Phanalys s’en alla. Sans rien dire.

------Demeure de Dragonis------

4 heures plus tard, Maximus et dragonis ayant fait une découverte étonnante sous la demeure de ce dernier, on décidé de faire venir Savra et Toby afin de leur faire-part de leur découverte. Bien que Savra soit encore maintenant en état de marche, elle a toujours son bras dans le plâtre.

L’alliance à présent réunit, la révélation pouvait enfin commencer. Devant Toby et Savra, une table où y sont posés une GS et un katana, puis, une seconde table beaucoup plus grande, ayant une bâche cachant d’autres objets :

-Savra : Bon alors, Qu’est-ce que vous avez trouvé ?

-Toby : Owwwawwhh ! Dragonis ! J’’ignorais que tu habitais dans une maison aussi grande!!

-Savra : Oui ! Moi aussi ! Je suis étonnée !

-Maximus : Savra ! A ton avis ! La GS et le katana devant toi ! De quels composants sont-ils faits ?

-Savra : Bonne question ! le katana est d’un noir sombre, et ressemble étrangement au katana os loup ! Mais pour ce qui est de la GS, aucune idée ! Elle ressemble à une épée géante, on a l’impression qu’elle dégage une aura étrange !! J’en ai une qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Le « Trancheur de dragon », or celle-ci est bizarre, je sais pas comment l’expliquer….

-Dragonis : D’accord ! Très bien, vous deux, regardez cette bâche !! En dessous cette dernière se trouve quelques chose que l’on a retrouvé sous ma maison totalement par hasard ! je voudrais que vous me dites ce que vous en pensiez, et que doit-on en faire !! Vous êtes prêts ???

-Toby : Vas-y ! Retire là !!



Dragonis retira la bâche, Toby et Savra restèrent bouche bée. Devant eux, des armes par dizaines, Savra en reconnue quelques unes, mais elles étaient beaucoup plus différentes que leurs semblables.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:34

CHAPITRE VI :
Puissance de légende





------Demeure de Dragonis------

Toute l’alliance drak était réunie chez Dragonis. La veille, Dragonis et Maximus ont fait une curieuse découverte dans le sous-sol de la demeure. C’est ce matin que les deux compagnons ont décidé de faire-part de cette découverte à Savra et Toby. Devant ces deux derniers, une table métallique où y était posé une bâche. Toby ordonna à Dragonis d’enlever la bâche, Dragonis obéit, et, face à leurs yeux époustouflés, étaient présents des armes, par dizaines :

-Savra : ….Waaaoohh !! Il y en a combien ?

-Dragonis : Je n’ai pas encore compté, mais je pense qu’il y en a au moins quinze !

-Maximus : Et encore, il y en a encore une qui est au sous-sol, on arrive as à la retirer, elle est plantée sur un bloc d’etherlite.

-Savra : De l’étherlite ????

-Toby : C’est quoi ?

-Savra : L’un des minerais les plus rare. On peut créer de puissants équipements avec ça !

-Toby : Il y a quelques armes que je reconnais. Comme cet arc, il ressemble comme deux gouttes d’eau à l’ »arc de guerre daimyo », sauf que celui-ci est bleu !

-Maximus : Il y a aussi ce katana. C’est la « dent tigrex », sauf qu’il est de couleur pourpre !

-Savra : Et vous avez vu aussi ce marteau ? C’est le « chaotique diablos », j’ai exactement le même, mais il est blanc celui-là !

-Dragonis : Je ne sais pas combien de temps ces armes ont été présentes sous ma demeure ! Mais j’ai l’impression que jadis, c’était soit une armurerie, soit un point de rassemblement pour une organisation ou autre.

-Savra : On peut aller au sous-sol ?

-Dragonis : Vous allez voir l’arme qui est planté dans le bloc d’étherlite, et aussi une curieuse dalle de pierre, elle est immense, et j’ai l’impression que quelque chose se trouve en dessous de cette dalle. Mais elle fait au moins 6 mètres de long, sur 2 mètres de large. On aura besoin de bras, je ne pense pas qu’à quatre, on puisse arriver à la faire bouger !

-Maximus : Attend ! Pour ce qui est de la dalle. Tu peux toujours faire descendre quelques chevaux, la pièce est assez grande en bas.

-Toby : Ouais mais faut les faire rentrer par dans la demeure pour qu’ils aillent au sous-sol !

-Dragonis : T’inquiète ! Y a pas de soucis, j’ai envie de voir ce qu’il y a sous cette dalle, je vais cherche des chevaux, descendez !

Maximus guida ses deux compagnons dans le sous-sol, il faisait noir. Mais arrivé en bas, la pièce s’éclaircie. Devant eux, il y avait effectivement une arme, une arme blanche, une GS. Savra resta bouche bée, elle n’avait jamais vu une telle arme, elle était splendide, dégageant une aura mystérieuse, cette GS reflétait toute lumière. Quelques minutes plus tard, Dragonis amena les chevaux. Il attacha une corde aux deux chevaux qui était reliée sur les deux bouts de l’imposante dalle, pendant que les chevaux tiraient, Savra, Toby et Maximus poussaient la dalle afin de faciliter le déplacement. Après un bon quart d’heure d’effort physique, la dalle fut enfin déplacée, mais la poussière cacha la vue de tout être vivant, il fallut attendre encore 10 minutes pour que la poussière se dissipe. Et, à leur grande surprise, la team s’avança devant l’emplacement où était la dalle. Devant était présent, un squelette :

-Savra : Beurk… Quelle horreur, je comprends pourquoi ils l’ont enterrés !

-Maximus : Et mais…..C’est un squelette de tigrex !!

-Toby : Pourquoi avoir enterrer un tigrex sous cette maison ? Et c’est quoi cette boite ?

Toby prit la boîte, et l’ouvrit devant ses camarades. Dans la boite, il y avait une émeraude, un rubis, un saphir et un pierre blanche comme celle de Savra :

-Dragonis : Mais qu’est-ce qui c’est passé ici ? Des dizaines d’armes, un squelette de tigrex, mon puits que je croyais vide mais il rejoint cette pièce……

-Maximus : Oui, il s’est passé quelque chose ici !!



Tout à coup, le chien de Dragonis aboya, Dragonis ce précipita pour voir ce qui se passait. Son chien n’aboie jamais pour rien, souvent c’est quant il y a quelqu’un, or, il n’y avait personne. Ses compagnons l’avaient rejoint :

-Dragonis :Quelqu’un est en train de nous espionner !

-Savra : QUOI ????

-Toby : Qu’est-ce t’en sait, peut-être qu’il a vu un chat !

-Dragonis : Non, quand il gueule comme ça c’est qu’il y a quelqu’un !

-Maximus : Je n’aime pas ça !

-Dragonis : Moi non plus !

Soudainement quelque chose intriguait Toby, il vit, à côté de la cheminée, une sorte de pierre ronde blanche assez grande, bouger :

-Toby : Euh…dragonis ! C’est quoi cette drôle de pierre blanche qui bouge à côté de ta cheminée !

-Dragonis : Je ne sais pas trop, je l’ai trouvé lors de notre quête dans les forêts et collines ! mais c’est vrai qu’il bouge beaucoup !

-Savra : J’ai peur de savoir ce que c’est !

-Maximus : moi aussi !

Dragonis s’approcha de la « pierre blanche », puis, elle se fissura :

-Savra : Dragonis ! Eloigne toi !!

-Maximus : Ouais, j’ai pas confiance moi non plus !

Tout à coup, une petite tête sortit de l’œuf et regarda longuement Dragonis :

-dragonis : Ooooooooohhhhhhh…… Qu’il est trop mignon !

-Savra : Qu’est-ce que c’est ?

-Dragonis : Il est tout noir !

-Toby : ça ne nous dit pas ce que c’est !

-Dragonis : REGARDEZ !!!!!!!!! VOUS NE LE TROUVEZ PAS CRAQUANT ???

Savra poussa un cri d’effroi, dragonis avait dans ses mains, un nargaranga :

-Savra : Dragonis ! Lache-le !

-Toby : C’est quoi ?

-Maximus : C’est un nargaranga, l’un des plus terribles wyvern du continent !

-Toby : Pourtant, il n’a pas l’air si terrible que ça !

-Savra : C’est normal, ce n’est qu’un bébé !

-Dragonis : Je l’appellerais « Rexi » !

-Savra : Quoi ! Tu ne va pas le garder tout de même ?

-dragonis : Bah si ! Il n’a plus de parent, je vais le garder !

-Savra : Hors de question ! Si la guilde la sait, on sera tous coupable d’élever un dangereux wyvern ! Et ça c’est interdit !

-Dragonis : Rien à foutre c’est mon narga !

-Maximus : C’est vrai que maintenant le bébé narga a vu Dragonis en premier, il le considère comme sa mère !

-Savra : JETTE-LE PAR LA FENETRE !!!!!!!!!!

-Toby : Mais non, il va mourir !

-Maximus : c’est vrai Savra, maintenat que le narga à vu dragonis en premier, c’est foutu, il le suivras toute sa vie !

-Savra :Et merde !

-Dragonis : Je l’appelle « Guizmo » !

-Toby : Mais ça craint comme nom !

-Dragonis : Euh…. »terminator » !!!

-Maximus : ça ! ça craint encore plus !

-Savra : Appelle-le « Exuris » !

-dragonis : Ouais ça sonne super bien !

-Toby : pas mal, tu trouve de bon nom !

-Savra (chuchotant à l’oreille de Toby) : « Exuris » veut dire « crétin » dans une langue étrangère !



Et la journée s’achève sans autre incidents, Savra sera remit sur pied le lendemain et sera apte à aller à la chasse.







-Atiss : Tssssss putain de clebs !*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:37

CHAPITRE VII :
partie 1

L’assaut inattendu






------Pokke------

4 jours passèrent après l’incroyable découverte des armes et du squelette de tigrex sous la demeure de Dragonis. Savra était à présent remis sur pied et était enfin apte à repartir à la chasse. La fête du village allait débuter ce soir même. Tous les préparatifs étaient enfin prêts, les immenses tables pour le buffet, le bois pour le feu, les stands pour les commerçants, bref, tout était prêt pour la cérémonie de la semaine.

C’est pour cela que l’alliance Drak ne voulait pas partir en chasse cette semaine, comme pour les autres chasseurs, ils préféraient profiter de la cérémonie, plutôt que de chercher un monstre dans une zone éloignée de tout village. Le temps était splendide, un peu frais mais ensoleillé.

L’alliance s’était réunie chez Dragonis avec la Nightmare team, cette team était la plus connue dans toute la région après la team Genesis. Elle avait décidé de rencontrer l’alliance afin de discuter de ce qui c’était réellement passé au sommet de la tour, lors de l’affront entre Savra et le rajang blanc :

-Radha : Tssssss…Un fatalis blanc, on ne me l’a jamais faite s’elle là !

-Savra : Mais si, c’est vrai !

-Malékith : nan mais sérieux quoi…Faut arrêter de bouquiner ça craint là !

-Toby : c’est que c’est un peu dur à avaler mais un fatalis blanc…..Bref, on ne sait jamais !

-Savra : Je l’ai vu !!!!!

Tout à coup, Barou hurla :

-Extermin : Qu’est-ce qui t’arrive ?

-Barou : l… là ! Regardez !! Un nargacuga !!!!!

-Radha : Puta….C’est vrai !!! Il est tout petit.

-Malékith : Peut-être mais il ne faut pas le laisser vivre, passez moi un marteau !

-Dragonis : Noooooooonnnnnnn ! C’est mon narga !

-Maximus : Et merde !

-Radha : Attend…ne me dites pas que tu élève ce bébé nargacuga ?

-Dragonis : Bah si…Il est à moi !

-Barou : Non mais c’est pas vrai, je rêve !!!! Vous savez que c’est interdit d’élever un wyvern sans qu’il ai été capturé par des chasseurs ?

-Toby : mais si, nous avons eu l’accord de la guilde pour….

-dragonis : Mais n’importe quoi !

-Toby : Raahhh….La ferme !

-Savra : bon ! Revenons au fatalis bla…

-Extermin : Laisse tomber, nous on veut la vérité, pas des conneries de rajang blanc et de fatalis blanc !

-maximus : Vous savez ! le tigrex noir…

-Barou : mais c’est des conneries le tigrex noir, on sait que c’est un fatalis noir qui a tué ton père et qui a semé la panique il y a huit ans !!

-Savra : J’hallucine, même la meilleure team de Dondruma se fait manipuler par la guilde et la milice, sans s’en rendre compte !

-maximus :Laisse tomber Savra ! dragonis , tu peut leur faire voir !

-Dragonis :Ok Max ! Nightmare team! Que voyez-vous devant moi?

-Radha :Une table !

-Barou : Elle est en métal !

-Malékith :Il y a un drap !

-Extermin : Et je pense que le drap cache quelque chose !

-Dragonis : Et bien justement, si je le retire…..



Dragonis n’eu pas le temps de terminer sa phrase, qu’un terrible tremblement de fit sentir, puis, des cris venant de dehors, comme si, le village avait peur. Cela, évidemment, attira les hunter, ils se précipitèrent sur les lieus du vacarme. Puis la peur les pétrifia sur place.



D’une taille d’environ 15 mètres, une cuirasse scintillante, de couleur argent, un blizzard s’intensifia, il les fixa, immobile, de petits yeux pour un crâne si imposant, une machoire plate mais tranchante, d’un blanc magnifique.

Tel était la créature qui se dressa face au huit chasseurs. Tous, hallucinèrent face à cette créature inconnue par l’homme.

La fantastique bête resta dressée sur ces pattes arrières :



------------------non loin du village------------------



-Diane : Tyranika ?

-Atiss : J’en ai bien peur ! le boss avait raison, c’est une nouvelle race d’akantor ! On retourne à la base ?

-Diane : Non ! ça me fait mal au cœur de voir que des innocents vont certainement mourir à cause de ce monstre !

-Atiss : Tu ne vas pas y aller tout de même ? Seul une armée peut faire face à ce monstre, et sans les armes, on ne peut rien faire !!

-Diane : « soupir » !!!

-Atiss : aller ! viens !



lorsque les deux membres des « chroniques noires » quittèrent Pokke, elles avaient les larmes aux yeux.




L’akantor blanc se bougea point, fixant ses proies longuement. Dragonis se précipita dans sa demeure, interpella ses alliés, retira le drap sur la table et distribua les armes :

-Malékith : Qu’est-ce que c’est ?

-Dragonis : Des armes que l’ont a trouvé sous ma demeure !

-Malékith : Mais non ! Pas ça, le monstre ! C’est un akantor ?

-Radha : ça y ressemble, mais l’akantor est d’un noir ténèbres, pas blanc. Je pense que c’est une autre race d’akantor !

-Maximus : Dépêchez-vous !!! Le monstre attaque !! Prenez les armes et défendons la ville !

-Blake : NNYYYYAAAAAAAAA………….UCAMULBAS !!!!!!!! FUYONS FUYONS !!!!!!!!

-maximus : Qu’est-ce que tu raconte ?

-Blake : NYAA !!! Maitres, il ne faut pas rester ici, le village est en très grand danger, l’ucamulbas est le dieu des monts enneigés !!!!!

-Fabrice : Il faut fuir nya, ce monstre est surpuissant !!

-Extermin : Vous savez ce que c’est ?

-Fabrice : Tout les lyniens le savent !

-Toby : Mais pourquoi ne nous…

-Savra : C’est pas le moment de discuter, cet euh……uclamulubastruc vas détruire Pokke village si on ne fait rien ! Nightmare team ! Prenez ces armes et ne posez pas de questions !

-Radha : EH OH ! T’es qui pour me donner ordres?

-Barou : PUTAIN MAIS C’EST PAS LE MOMENT DE S’ENGUEULER !!!!! On a un gros gibier, là !!!!



Les deux teams, sans armures, prirent les armes afin de défier ce démon blanc et sauver le village. Radha avait une lame susano azur, Barou une fusarbalètre kut ku emeraude, Extermin un marteau diablos pourpre, Et Malékith, des dagues caenataur Shogun blanche. Le combat pouvait enfin débutait.

L’imposante créature argentée avait déjà détruit une partie du batiment de la guilde, les civils s’étaient réfugiés dans une grotte non loin du village. A présent, seuls 10 chasseurs étaient présents dans le village, à lutter contre la bête.

Maximus, Savra, Toby, Dragonis, Extermin, Barou, Radha, Malékith, Val et Sacri étaient prêts.

La bataille pouvait enfin débuter.

-Blake : Nya !!! Les maîtres !!!!! Ce monstre est un dragon des temps anciens, fabrice et moi donc ignorons comment une tel créature disparue depuis des millénaires refait surface ce jours même. Mais ce que nous savons, c’est que cette créature se nomme Ucamulbas, souvent nommé Ukanlos. Ça peau est entièrement constituée de glace, nya, les flammes pourraient être sa faiblesse maîtresse ! miaouuu !!

-Maximus : très bien, merci Blake, maintenant allez vous-en !!!!!

-Blake : Or de question Maitre, Je refuse d’obéir à cet ordre ! nya.

-Maximus : Quoi ???

- Blake : Je me suis promis pour honorer votre père de vous défendre coûte que coûte ! Depuis huit ans un ancien felyne nous entraîne fabrice et moi donc ! Pour défendre nos maître !!!!!



Les deux felynes dégainèrent leur arme présentées comme un petit baton où une pierre bleu y est attachée au bout. Ils était déjà équipés d’une cuirasse !



L’ukanlos de dressa, puis hurla bruyament, un flash jaillit et la créature, aveuglée, se retrouva au sol. Barou, Dragonis et Sacri enchaînèrent leurs coups, mais aucune lames ne parviennent à transperser la cuirasse argentée du monstre. L’ukanlos, retiré de l’effet du flash, frappa du coup de crâne les trois chasseurs qui furent projetés contre les murs d’une maison. Un groupe de cinq chasseurs constitué de Savra, Val, Toby, Radha et de Malékith dirigés par les deux felynes, s’éloignèrent du monstre le plus vite possible, un piège était en pleine installation.
Les cinq autres chasseurs devaient occuper la créature en l’épuisant. Mais l’ukanlos n’aime gère jouer à cacha-cache, il bondit soudainement, coinça Barou, et l’écrasa de son imposante patte . Un hurlement retentit, le sang coula, la bataille ne venait à peine de commencer qu’une victime rendit l’âme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:38

CHAPITRE VII :
L’assaut inattendu

Partie II :





------Pokke---Début d’après-midi------

Le blizzard recouvrait la ville assiégée. Le piège n’était toujours pas près, l’ukanlos retira son immense patte du corps inerte de Barou, puis se retourna vers Dragonis et Extermin. Il baissa sa tête, ouvrit sa grande gueule puis un puissant jet blanc en sortit pulvérisant tout sur son passage. Les deux hunter parviennent à se couvrir derrière l’immense bloc de machalite, le symbole du village, à présent coupé en deux parties. Extermin prit son arme à deux mains :

-Allons voir de quoi ce chaotique diablos pourpre est capable !!

Extermin fonça vers la créature, toute sa force était concentrée sur le prochain coup qu’il allait donné. Mais la bête fit de même, tout à coup, un second flash jaillit éblouissant l’ukanlos. C’était l’occasion rêvée pour extermin, il réussit à frapper sur le crâne du monstre de toutes ces forces, des flammes jaillirent du chaotique diablos. Cette fois-ci, l’ukanlos sentit vraiment le coup passer. La puissance du coup était tel que le monstre s’écroula :

-C’était quoi ce flash qui m’a sauvé la vie ? S’interrogea Extermin.

-C’était moi. Lui répondit Dragonis.

L’ukanlos se leva faiblement, une brûlure lui couvrait une partie du crâne. Tout à coup, une balise fut enclenchée, c’était le signal, le piège était enfin prêt. Extermin et dragonis se précipitèrent vers leurs alliés suivant le chemin menant au piège, le piège était installé sous un pont où le sentier par lequel extermin et Dragonis ont emprunté pour fuir, passe dessus.



La technique est simple, les hunter sont allés chercher des pieux et des lances provenant de l’armurerie pour ensuite les planter sous le pont (armé vers le ciel), sur les extrémités du pont, les felynes y avaient installés des bombes suffisamment puissantes pour détruire le pont. Le fleuve est étroit, le pont est assez grand, le fleuve se situe à plus de 10 mètres sous le pont . Si l’ukanlos atteint le pont, ce dernier s’écroule, l’ukanlos tombe sur les armes, les bombes explosent faisant tomber le pont sur le monstre. Ce piège peut le blesser gravement, et avec un peu de chance, le tuer.



Extermin et Dragonis ont enfin réussit à franchir le pont, sans trop de problème. L’ukanlos allait bientôt le franchir, mais il s’arrêta, devant le pont. Il vit ses proies de l’autre côté du fleuve. Il prit du recul, chargea et bondit. En un bond, l’ukanlos avait traversé tout le pont, mais ce dernier ne céda point, le pont tremblait. L’ukanlos, était arrivé sur la rive où étaient les hunter, ces derniers bouche bée. La bête ouvrit sa gueule, et un terrible jet en sortit, transperçant le corps de val, les éclats de l’attaque blessèrent les autres hunter. Mais Val tomba raide, ensanglanté. Il rendit l’âme :

-Blake !!! Les bombes viite !!!

Le felyne obéit, il lança la torche vers les explosifs, et le piège s’enclencha. Le pont se fracassa de partout, et s’écroula en emportant le monstre dans le fleuve. Après un court instant, on entendit la créature tomber dans l’eau, mais la poussière cachait toute vision. Un hurlement de souffrance se fit entendre. Les pieux l’ont blessés, mais était-il mort ?

La poussière se dissipa :

-Dragonis : Val ! Val ! VAL!!! Bon sang….Son pou!

-Sacri : Non ! Val ! Pas lui !

-Toby : Et merde !

-Savra : C’est trop tard ! On ne peut plus rien faire pour lui !

-Radha : Comme Barou…C’est pas vrai…..

Un second hurlement retentit, cette fois-ci, on vit l’ukanlos, il n’avait que deux plaies au dos, la créature longea le fleuve, comme ci, il chercher quelque chose :

-Extermin :Il vas où comme ça ?

-Savra : Si seulement on le savais !

-Malékith : Il y a quoi là-bas ?

-Maximus : Euh… Ma maison et … C’est tout !

-Toby : Ne perdons pas de temps ! Allons-y !!

------Maison de Maximus------

Le groupe était arrivé à temps, L’ukanlos était effectivement en train de saccager la maison de Maximus :

-Maximus : Ma maison !! Comment je vais faire marcher les assurances moi ?

-Dragonis :Attaquons-le par surprise !!



Soudainement, un flash noir jaillit, un même flash noir qu’au sommet de la tour , lors de l’affront du teostra et de la lunastra contre l’alliance drak et la team genesis. L’ukanlos se retira des restes de la maison, il fit face aux hunter, se dressa. Il avait une pierre noire sur le crâne, puis, une mystérieuse ombre noire sortit de la pierre sur son crâne, et recouvrit tout son corps.


Les 8 hunter, étaient face à … un ukanlos noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:39

CHAPITRE VII :
L’assaut inattendue



Partie III







Le blizzard s’intensifia, on ne vit plus les rayons solaires, le blanc était maître sur cette scène. Les chasseurs restèrent bouche bée, face à un ennemi plus terrifiant que jamais. Un ukanlos noir, pour eux il n’y avait pas de doute, une pierre noire était dans cette maison, dans la maison de Maximus. Le savait-il ? Ou pas ? Lors d’une telle situation, les hunter n’avaient pas de temps pour réfléchir, ils savaient que ce monstre maîtrisait à présent les quatre éléments, et … qu’il était invulnérable. La question est : Fuir ou combattre ? La fuite leur permettra de rester en vie, le duel, leur enlève toute chance de survie.

Le monstre cracha une immense flamme dispersant les hunter, ils ne savaient plus quoi faire. La mort était là, elle jouait à cache-cache avec eux. L’ukanlos chargea, Sacri bondit sur la créature, mais ce dernier se dressa devant l’inconscient. De son arc, Sacri transperça le torse de l’animal. Il poussa un cri d ‘agonie :

-Sacri : Barrez-vous !!! Barrez-vous !!!

-Maximus : Il est taré ce type, on va pas te laisser tout seul !

-Sacri : Bordel mais occupez-vous de votre vie et pas de la mienne ! Je sais que je vais mourir, je suis condamné parce que je n’ai pas le choix ! Allez-vous-en ! !!!!

-Extermin : Il a raison, si nous restons ici nous n’aurons aucunes chances de vaincre ce monstre et le village sera détruit ! Nous devrons partir et prévenir les cités voisines !!

-Maximus : Or de question que je laisse un de mes amis mourir ici !

-Savra : Max !!! Tu viens ou tu crève !!!



Tout à coup, il eu un long silence, mais ce dernier fut rapidement interrompu :



-Sacri : Je vous en prie, traînez pas, les villageois rescapés attendent de vos …



Le malheureux n’eu pas le temps de finir sa phrase, que l’ukanlos cracha une seconde rafale de feu brûlant le pauvre hunter. Ce dernier ne pouvait rien faire, son corps s’écroula, carbonisé.

Stupéfait, les hunter obéir au dernier ordre de leur camarade victime de cette attaque. Etrangement, l’ukanlos les laissa partir, puis quitta le village, piétinant les cadavres de ses victimes.

Ce jour là, c’était l’anniversaire du village, il fêtait ses 500 ans. Mais tout n’est pas éternel…





------Grande forêt------



Le wyvern noir bondit sur le hunter confiant qui réussit à esquiver facilement l’assaut de sa proie. La créature fouetta sa queue au sol en surveillant attentivement son adversaire. Tout à coup, le hunter jeta une bombe flash au sol activant cette dernière. La bête était à présent déboussolé, seul son ouïe et son odorat le guidait à présent. Soudainement, il sentit quelque chose autour du cou, tentant de ce débattre, le wyvern espérait enlever cette chose froide qui le dérangeait, mais c’était solide, trop solide pour ses crocs. L’effet du flash se dispersa, et par sa grande surprise, le nargacuga se rendit compte qu’il était enchaîné à un arbre. Son ennemi profita de la situation en achevant sa proie par un coup d’épée mortel au crâne. La bête rendit l’âme :

-Sakor : Pas mal ! Mais je t’ai déjà vu plus actif que ça !

-Telhur : Je suis crevé donc j’ai pas voulu y passer la journée !

-Sakor : Ouais bon…Le chef nous convoque !

-Telhur : Qu’est-ce qui veut ?

-Sakor : C’est à propos de Pokke, On a reçut un message d’Atiss et de Diane, et apparemment, Il y aurait pas mal d’inprévues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:40

CHAPITRE XVIII :


Les survivants du blizzard noir, la malédiction des Draks







La fuite. Leur seule chance de survie face à un tel démon. Que faire face à un ucanlos possédant la puissance des quatre éléments ? Fuir. Cette action arrache le cœur de tout chasseur, mais elle permet de rester en vie. Les chasseurs arrivent à semer le monstre, ce dernier était effectivement assez lent. Ils parviennent à rejoindre les villageois réfugiés dans les galeries sous les monts enneigés. Dans ce refuge, il y avait tout un village, des enfants pleurant de peur, des adultes tremblants de peur aussi. L’assaut fut terrible et imprévisible. Comment une telle créature endormie depuis des millénaires a-t-elle put se réveiller soudainement ? Tout le monde se posait cette question. Après avoir traversé les couloirs sans fin, passant à travers les victimes pétrifiées par l’assaut, les sept chasseurs retrouvent enfin Pokke et Treshi, une conversation eu donc lieu :

-Pokke : Oh ! Merci mon dieu, vous êtes sain et sauf !!

-Treshi : Pas vraiment, il en manque trois ! Dites-nous tout s’il vous plait !

-Malékith : *soupir* On a rien put faire ! Ce monstre est la réincarnation du diable ! Mon frère, et deux de nos compagnons sont tombés !

-Pokke : Ne me dites pas qu’il a trouvé les pierres de la prophétie ?

-Savra : Comment êtes vous au courant ? Vous saviez pour les pierres sous la maison de Dragonis ?

-Pokke : Oh vous savez, je sais plus de chose que vous ! J’ai vu grandir le village de Pokke depuis sa fondation il y plus de 500 ans ! Et je peux vous dire qu’en 5 siècles, il s’en passe des choses, malheureusement, Ce n’est pas à moi de tout vous révéler ! S’il vous plait, ne nous dite pas que cet akantor des glaces à trouvé les pierres !

-Toby : Pardonnez-nous, mais le pire est déjà arrivé, l’ucanlos est devenu noir, comme le tigrex d’il y a huit ans !

-Treshi : Malédiction…

-Extermin : à cause de cette foutue pierre noire, aucunes de nos armes ne pénètrent sur son écaille, elle est plus dure que le diamant !

-Savra : Sauf que cette pierre, c’est pas sous la maison de Dragonis que l’ucanlos l’a trouvé, C’est dans la maison de Maximus !! C’EST DE TA FAUTE, TU AS VOLE UN PIERRE A DRAGONIS !!!!

-Maximus : Quoi !!! Mais t’es cinglé, qu’est-ce que je ferais d’une pierre ?

-Savra : Je ne sais pas, peut-être pour crée une puissante arme ! Qui sait ?

-Maximus : Non mais ça vas pas !!! Je ne suis pas un voleur !

-Treshi : TAISEZ-VOUS !!!!! Personne n’a volé quoique ce soit ! Nous savions que c’est Drackus qui possédait une pierre qu’il a lui-même volé ! Maintenant nous avons la confirmation de ce vol !

-Maximus : Mais pourquoi mon père aurait volé une pierre noire ?

-Pokke : Tu le saura un jours, mais pas maintenant, il est trop tôt !

-Maximus : Mais pourquoi ?

-Pokke : Maximus ! Calme-toi ! Alliance Drak ! Allez rejoindre Phanalys dans cette caverne là-bas ! Nightmare team, restez ici, je vous interdit de suivre l’alliance drak !

-Maximus : Pourquoi il faut qu’on aille voir Phanalys ?

-Dragonis : C’est qui ?

-Radha : Pourquoi faut qu’on reste là ?

-Pokke : Maximus, fait ce que je te dit ! Dragonis, Phanalys est la sœur de Drackus ! Nightmare team, ceci ne vous regarde pas !

-Savra : Drackus avait une sœur ? Je ne le savais pas !

-Treshi : Dépêchez ! Phanalys vas vous révéler quelque chose d’important !





_-_-_-_L’Alliance Drak rejoignit Phanalys_-_-_







-Phanalys : Et béh putain, vous en mettez du temps !

-Maximus : Raah, commence pas !

-Toby : Bonjour !

-Savra : Bonjour !

-Dragonis : Bonjour !

-Phanalys : La ferme ! Je ne dit pas bonjour le dimanche ! Bon, qui est le leader de la team !

-Savra : C’est moi !!!

-Phanalys : Ok ! Pour toi, ça veut dire quoi, « Alliance Drak » ?

-Savra : Mais j’en sais rien !

-Phanalys : Un conseil, t’as fait une grosse connerie en choisissant ce nom ! Et toi Maximus, ça ne te dérange pas que ton amie insulte tes ancêtres ?

-Savra : J’ai insultée personnes moi !

-Phanalys : Trèèèès bien ! Vous quatre ne savaient rien rien de l’AD ! Bon, qu’on soit clair, « Alliance Drak » est une malédiction de nos ancêtres ! Maximus et moi ! La team qui désormais se nommera « Alliance Drak » sera maudite si elle n’abandonne pas ce titre ! Les chasseurs de l’AD ne connaîtrons jamais la gloire, la richesse, et la victoire contre les dragons anciens ! J’ai rencontrée la team Genesis, ils m’ont dit long sur votre duel face au teostra ! Alors, ce teostra, est-il mort ?

-Dragonis : Raaah je ne comprend pas, c’était le coup le plus puissant que j’ai fait, et effectivement, il a survécu !

-Phanalys : Avec ce nom de team, vous ne tuerez jamais un dragon ancien, à cause de cette malédiction !



phanalys : c’était il y a 500 ans, la malédiction vis le jours…











« SALURIS, MANOTH …..MES AMIS !!!!! FOUTU WYVERN NOIR….. ALLIANCE DRAK…QUE CE NOM SOIT MAUDIT A TOUT JAMAIS !!!!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:42

CHAPITRE XIV :
Malédiction


------Caverne du monts Furi Yama------

Les villageois en sécurités, l’ucanlos disparut, Phanalys reprenait son discours :

-Phanalys : Et ouais, sans vous en rendre compte, vous étiez maudits depuis vos premières quêtes ensemble !

-Savra : et on peut détruire cette malédiction ?

-Phanalys : Bonne question ! Il suffit de demander à celui qui l’a créé, mais le problème c’est qu’il ne fait plus parti de ce monde depuis maintenant 500 ans.

-Toby : Mais alors, Qu’est-ce qu’on va faire ???

-Phanalys : C’est simple ! Soit vous abandonnez l’alliance drak et vous formez une autre team, ou alors…

-dragonis : Alors ?

-Phanalys : Vous rejoignez les « Chroniques noires » !

-Savra : Les « Chroniques noires » ?

-Maximus : J’ai déjà entendu ça quelque part !

-Phanalys : Pour ma part, je suis membre des « Chroniques noires » ! Les chroniques sont une alliance d’hunter d’élite combattant les dragons anciens, mais il y a plus de 20 ans, ils ont été rejetés par la guilde suspectés d’avoir commis des crimes immondes sur des êtres humains, ce qui est, évidemment faux ! Or une autre organisation ennemie aux chroniques noires a mené en bateau la guilde en leur montrant de fausses preuves contre nous, puis nous sommes désormais recherchés par la milice. C’est pour cela que les chroniques noires se planquent dans les montagnes de Gardemine, là-bas, on a une planque qu’est pas mal, même si il faut grimper pour y accéder !

-Toby : Quelle est cette mystérieuse organisation ennemie des chroniques noires ?

-Phanalys : C’est une secte, où ils pratiquent de nombreux sacrifices humains pour honorer leur dieu, Le fatalis pourpre !

-Dragonis : Le fatalis pourpre !!!! Un dieu !!! C’est types sont barges !

-Phanalys : Complètement !

-Savra : Et pourquoi tu nous propose de nous rallier au « Chroniques noires » ?

-Phanalys : Parce que vous êtes des chasseurs talentueux, et que vous en savez pas mal sur la prophétie noire, de plus, vous possédez les premières armes forgées il y a plus de 20 ans par les Chroniques ! Et on voudrait bien les récupérer, de plus, on recrute ! Alors ? Que décidez-vous ?

-Toby : Savra ! C’est à toi de décider puisque tu es notre leader !

-Savra : Je crois qu’il vaut mieux pour nous de rejoindre les « Chroniques noires » !

-Phanalys : Sage décision !

-Dragonis : Ok mais nous, on ignore où se trouvent les chroniques !

-Phanalys : ça il n’y a pas de problème, vu que je suis membre des Chroniques, je connais le chemin par cœur ! Maintenant, vu que ce monstre blanc est parti, vous n’avez qu’à récupérer les armes et les « soit disantes » pierres, un chariot, des chevaux, quelques provisions, et on est parti !

-Dragonis : Ok, je vais chercher les chevaux et le chariot, et je les préparent pour le voyage ! Maximus et Toby vous irez chercher les armes et les pierres ! Quant à toi Savra, vas prévenir les vieux !

-Savra : Dit donc ! T’es qui pour nous donner des ordres ?

-Dragonis : Euh….

-Savra : Donc ……Euh……..Faites ce que Dragonis vous à dit alors !



Les préparatifs enfin prêts, les hunter pouvaient enfin partir vers Gardemine, les mystérieuses armes étaient toutes rassemblées dans le chariots avec les provisions, Le voyage pouvait enfin commencer :

-Pokke : Je savais que vous rejoignez cette mystérieuse organisation, tout comme ton père !

-Maximus : Pardon ! Mon père à rejoint les « Chroniques noires » ?

-Oh oui, mais cela fait plus de 20 ans maintenant !
-Savra : Max ! On t’attend !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:43

Chapitre XV :


Le grand départ





------Chemin du départ------

Les cinq chasseurs étaient partis depuis maintenant plusieurs heures, le voyage promettait d’être long, il fallait traverser toute la région de Dondruma en passant par les grandes prairies gouvernées par les herbivores, la grande forêt ayant en son centre le tronc d’un mystérieux arbre géant, le désert au températures en conflit le jour et la nuit peuplé du tout puissant seigneur du désert, le diablos. Il fallait aussi franchir la frontière aquatique séparant Dondruma et Guardemine, un fleuve immense, et pour finir, l ‘imposante chaîne du dragon noir, une chaîne montagneuse parcourant des kilomètres et des kilomètres séparant Guardemine et l’inconnue. Lieu où demeure la plus grande montagne connue à ce jour, la « Daridée », selon certains scientifiques, cet incroyable mont ne serait qu’un volcan, ce qui expliquerait l’absence de village à plus de 30 kilomètres autour de cette imposante montagne. Lieu où réside les « Chroniques noires ».



Le soir tomba, Phanalys ordonna de s’arrêter pour camper, c’est ainsi que la discution débuta :

-Toby : On a encore combien de temps devant nous ?

-Phanalys : Environ 8 jours au grand galop, mais avec se chariots on ne peut pas y aller au grand galop, donc je dirais qu’on en a pour deux semaines !

-Savra : Deux semaines, c’est long, les Chroniques noires sont si prudents pour se planquer dans un volcan ?

-Dragonis : Un volcan c’est vite dit, pour l’instant personne n’a été capable de prouver que la Daridée en était un ! Des tremblements de terres ne veulent rien dire !

-Maximus : Dit donc tu t’y connais!

-dragonis : j’ai lu un livre là-dessus !

-Phanalys : Les Chroniques n’ont pas le choix de se planquer, la milice est à nos trousse, si on se fait péchot, c’est direct la taule !

-toby : mais qu’est ce qu’il c’est passé pour que vous soyez pourchassé par la milice ?

-Phanalys : Je ne sait pas trop, je n’étais pas là il y a 20 ans, mais tout ce que je sait, c’est que c’est à cause du « Sang noir », cette foutue secte ! Pour ce genre de question, tu ferais mieux de demander ça à notre chef !

-Savra :Bon je propose que l’on se couche, demain un longue marche nous attend !



------3 jours plus tard------

Le groupe avait enfin atteint les grandes prairies, ce lieu est connue pour son surpeuplement d’herbivores. Un lieu calme, mais qui peut vite devenir une proie des carnivores. Aujourd’hui le temps était ensoleillé, mais au loin, on vit des nuages orageux se dirigeant vers les plaines. La grande prairie est un endroit où l’on peut tomber sur n’importe quelle monstre, du mosswine au terrifiant rathalos azur. Mais les carnivores de cette ampleur sont rares dans des lieus si vastes. Et malheureusement, ils sont imprévisibles. La grande prairie s’étend à plus de 100 kilomètres. Les fleuves y sont omniprésents, parfois petits, parfois très profond, assez pour y habiter un wyvern nageur. Mais heureusement les voyageurs ne devront pas traverser toute la prairie, ils utilisent ce chemin en contournant les forêts et collines, où on y rencontre de terrifiants wyvern :

-Dragonis : J’ai soif !

-Toby : J’ai mal aux pieds !

-Maximus : J’en ai marre !

-Savra : Vous me soulez !

-Phanalys : C’est un peu trop tôt pour se plaindre !

Tout à coup, dragonis se pleigna en poussant un cri de douleur, quelque chose dans son sac l’avais mordu, il le prit et l’examina :

-dragonis : Mais c’est….

-Maximus : EXULIS !!!!!

-Savra : Et merde mais qu’est-ce qu’il fout là ? il est pas mort !!!!

-Phanalys : Oh la gueule ! Tuez-le, c’est un wyvern !

-Dragonis : NON, C’EST MON NARGACUGA !!!!!

-Phanalys : A-t-il vu sa mère ?

-Dragonis : Non ! Dès qu’il est sortit de l’œuf, il m’a regardé en premier !

-Phanalys : Ok ça va, mais ne compte pas sur moi pour m’en occuper !



A présent, les voyageurs étaient désormais 6 ……..enfin……9 . Deux chevaux, un jeune nargacuga et 5 chasseurs.


Le soir venu, les aventuriers tombèrent nez à nez avec un primatius rose. Le duel était inévitable, le monstre rose les offensa. Il fut le premier obstacle du voyage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:44

CHAPITRE XVI :
8 ans après le tigrex noir….



L’immonde pelagus rose fixa les hunter d’un air assez étrange, il tourna sa tête d’un côté », puis de l’autre. Avait-il l’intention de les attaquer ? Il s’assoie et mangea un champi bleu, toujours un regard sur les chasseurs :
-Dragonis : Qu’est-ce qu’on fait ?
-Savra : On le bute !
-Phanalys : Sadique !
-Savra : Ben quoi !!!
-toby : Il ne nous a toujours pas attaqué, il vaut mieux le contourner afin d’éviter tout conflits et d’éventuelles blessures accidentelles !
-Phanalys : Pas con !
-Maximus : Mais arrêtez on est devant un Congalala, un pelagus dangereux !
-Savra : On le bute !
-Toby : Mais arrête Savra, On chasse pour défendre, pas pour s’amuser !
-Savra : Mais il peut surgir à tout moment !
-Phanalys : ça c’est vrai !
Le pelagus se leva une nouvelle fois, et s’en alla :
-Phanalys : Et bien voilà !
-Maximus : Il a dut s’ennuyer !
-Toby : Bon, on y va ?

------------Capital continental : Laprina---------------------
Aujourd’hui fut un grand jour, les souverains de plusieurs royaumes, de plusieurs cités et de tous les villages se sont réunis pour une grande réunion d’une urgence primordiale. La dernière fois que cette réunion titanesque eu lieu, c’était pour la défense du continent contre le tigrex noir, il y a huit ans. A cette réunion était présents Pokke, le chef du village de kokoto, l’empereur de Farock, le roi de Schrade, le chef de Jumbo, le roi de Laprina et bien d’autres… un total de 84 souverains, des villages aux Forteresses :

-Roi de Laprina : Bonjour à tous chers amis ! Certains d’entre vous le savent, la plupart l’ignorent ! Je vous ai tous inviter ici pour discuter d’une situation grave ! Dans les 24 heures qui suivent, on donnera l’alerte rouge dans tout le continent !
-Roi de Schrade : Votre altesse, que se passe-t-il ?
-Roi de Laprina : Il y a huit ans, nous avons connu la souffrance de notre peuple causée par le terrifiant tigrex noir ! Aujourd’hui une tragédie bien plus grave agresse de nouveau notre continent ! Une immense créature libérée d’une chaîne de montagne aux même pouvoir qu’au tigrex noir à déjà rasée le village de Pokke et 4 autres villes ! Cette créature est nommée par les felynes « Ucanlos ». D’ici la fin de la semaine, toute la population sera évacuée dans Notre plus puissante forteresse, celle qui a repoussé le tigrex noir il y a huit ans ! La question est : Comment allons-nous tuer l’Ucanlos ? Si ce monstre possède la même puissance que la tigrex noir, une armée ne servira à rien, sinon on court au massacre d’il y a huit ans !
-Altesse, Avons-nous des informations sur la faiblesse de ce monstre ?
-Roi de Laprina : Malheureusement non ! On dit qu’un homme nommé Drackus connaissait la faiblesse du tigrex noir, mais il est mort !
-On peut l’attirer dans les monts enneigés, et le faire emprisonner dans la glace par un plan lié à de puissants explosifs !
-Roi de Schrade : Moi je ne vois qu’une seule solution !
-On vous écoute !
-Roi de Schrade : Cœur de dragon !
-Pokke : Tsssss ! Ridicule !
-Roi de Schrade : Cette a tué sont deuxième fatalis il y a deux semaines ! C’est notre seul espoir, C’est le plus puissant hunter de ce siècle !
-Chef de Kokoto : Pokke a raison mon ami, il est pour nous impossible de contacter Cœur de dragon, ce chasseur ne réagit que sur des cas qui l’intéresse ! De plus, nous ignorons tout de lui !

-(une personne chuchota à l’oreille du chef de Kokoto) : Excusez-moi !
-Chef de kokoto : Oui jeune homme ?
-Qui est ce Cœur de dragon ?
-Ah oui, c’est vrai que tu es nouveau ! Sache que cœur de dragon est un mystérieux chasseur, personne ne connaît son visage, il porte toujours un casque, ni son nom, c’est cela qu’il se fait appeler « Cœur de dragon » ! Mais ce mystérieux personnage est un véritable héros, il aurait tué 3 Lao shan lung et deux fatalis noir ! Malheureusement ce mystérieux chasseur n’agit que par pur égoïsme ! Une seule personne est constamment en contact avec lui, on le surnomme « Alpha » !

-Roi de Farock : Laissez tomber Cœur de dragon, cet homme est un égoiste, et puis rien ne dit qu’il pourra faire face à l’Ucanlos !
-C’est vrai, changeons de plan !

Tout à coup, Un mystérieux homme vêtu de rouge, visage couvert, entra dans la salle et s’exclama ainsi :
-Cœur de dragon est déjà passé à l’acte !
-Qui êtes-vous ?
-Je suis « Alpha » ! Comme je le disait, Cœur de dragon est déjà sur le terrain à mener une enquête, il connaît déjà la faiblesse de l’Ucanlos ! Il rejoindra les « Chroniques noires », dès demain !


------------Daridé----------
-Cœur de dragon : Allez petit frère ! Où est-ce que tu te cache ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:46

CHAPITRE XVII :
Premier assaut


------Monts enneigés---Fort d’Elfin------
L’alerte rouge étant donnée depuis plus de deux jours, la population commence à être évacuée vers les montagnes de l’Est. L’ukanlos noir est, selon le gouvernement, le tyranika actuel. Dans la semaine qui suit, tous les petits villages tel Pokke seront vide, sans vie contrairement aux forts où seront postés des armées de miliciens et de chasseurs.

Ce matin, le froid était omniprésent, les gardes observèrent le lointain sur les remparts du fort :
-Tu sais ce que m’a demandé mon fils avant-hier ?
-Non !
-Papa, c’est qui les plus forts entre les gardes et les chasseurs ? Je lui ai répondu aucun des deux, ils défendent tous les deux les hommes !
-ça ne répond pas vraiment à sa question !
-Ouais mais si je lui dis que je suis moins fort que les chasseurs il va vouloir être chasseur, et moi je ne veux pas !
-Pourquoi ?
-Je veux qu’il vive longtemps !
-Mais toi tu….
Soudainement, un hurlement lointain coupa la discussion des deux hommes, ces derniers virent une masse noire se déplacer vers le fort. La cloche fut sonnée et les hommes se préparèrent à la bataille. Le fort d’Elfin était défendu par 520 miliciens et 40 chasseurs, le rempart qui entourait le fort était d’une épaisseur de deux mètres, uniquement du béton. L’ukanlos se cabra face au fort et hurla une seconde fois, il chargea face à l’herse métallique, au contact du monstre, le choc défonça la barrière métallique. Les archers postés en haut des remparts tirèrent de nombreuses flèches empoisonnées, mais aucunes ne parviennent à transpercer la carapace noire du démon. Les épéistes se glissèrent sous le ventre du ukanlos tentants de planter leurs lances et épées, mais en vain. L’ukanlos cracha une immense flamme sur les malheureux combattants qui périrent tous. Les canons et balistes entrèrent en action, les explosions des boulets de canons touchèrent plusieurs fois le dos du monstre, on vit du sang rouge y couler. Les balistes aggravèrent les blessures causées par les canons. Un flash jaillit, la première bombe flash réussit à atteindre sa cible. 5 miliciens reversèrent de l’huile bouillante par terre afin de brûler les pieds de l’ukanlos et de le faire tomber. Malgré les pièges et offensives contre le monstre, rien ne lui fit effet. Et l’ukanlos se cabra une seconde fois, après un troisième hurlement de colère, des symboles rouges apparaissent autour de ses yeux, et, une terrible explosion détruisit de fort d’Elfin.

L’ukanlos s’en alla. Direction Farock.

Pendant ce temps Phanaly, Savra, Maximus, Toby et Dragonis continuèrent leur voyage sans ce douter du désastre. Ils avaient enfin franchit les plaines, et le désert ouvrit ses portes face aux voyageurs. Chaque jours, ils se rapprochèrent des chroniques noires.

------Daridé------
Le légendaire cœur de dragon était à la recherche des « Chroniques noires », son périple était long et dangereux. J’usqu’à ce qu’il tombe nez à nez face à un hunter, ce dernier était en train de défier un congalala seul. Alors que le pelagus enchaîna divers coups de griffes, il se laissa tomber par terre sur le dos. Le hunter en profita pour taillader le ventre du congalala, le monstre rose se releva et fit un bond arrière, il chargea. Le chasseur lança une bombe de fumée, mais le congalala à un très bon odorat, en un bond, il parvint à coincer le hunter contre une paroi rocheuse, le jeune chasseur effectua un dernier assaut. Il trancha la gorge du pelagus grâce à ses dagues enflammées. Le corps du monstre s’écroula, sans vie, ce fut le coup de grâce.
Cœur de dragon applaudit le chasseur :
-Pas mal, tu as l’air d’être un des chasseurs que je cherche vu ton talent ! Bon, assez parlé, fait moi voir ta main droite !
-EH ! Vous êtes qui vous ? depuis quand vous êtes ici ?
-T’occupe, fait voir ta main !
-Vous êtes louche, qu’est-ce que vous voulez ?
-Premièrement, tu ne veut pas me faire voir ta main droite, ce qui est suspect, j’en déduit que tu serait membre des Chroniques noires !
-QU…..Vous faites erreur ! Qui êtes vous ??? Répondez !!
-Bon, je n’ai pas le choix !
Cœur de dragon prit brutalement la main du jeune chasseur et enleva son gant. On vit sur sa main un étrange symbole :
-Ok, donc tu est bien des Chroniques noires, Quel est ton nom ?
-Raaah putain ! Bon vu que vous m’avez démasqué inutile de vous le cacher, J’ m’appelle Jin ! Maintenant Dites-moi ce que vous voulez ?
Cœur de dragon frappa violemment Jin :
-Ta gueule ! Ici c’est moi qui pose les questions, maintenant tu va gentiment me dire où ce trouve ton chef sinon je te promet qu’il ne te reconnaîtra plus !
-Tsss vous n’êtes qu’un salaud !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:47

CHAPITRE XVIII :
La couverture de Dondruma

------Grande forêt------
Le temps était menaçant, le groupe de chasseur avait enfin atteint la grande forêt, lieu magique appelée « la couverture de Dondruma ». Il n’y a pas de village dans cette immense forêt, mais on pouvait parfois rencontrer quelques ermites. La grande forêt est réputée pour ces endroits sombres cachant le plus terrifiant prédateur de ces lieus et par l’étrange conflit entre le peuple felyne contre les mystérieux shakalakas. On pouvait aussi y rencontrer des chasseurs, souvent perdus mais talentueux. Mais la grande forêt était riche en mystère tel l’immense tronc d’un arbre légendaire vaillant au centre de la forêt, qui selon la légende felyne aurait été le gardien de la couverture de Dondruma le millénaire dernier. Bref un endroit enchanté mais dangereux.
Pendant ce temps les chasseurs faisaient une pause sous un chêne centenaire. C’était l’heure du repas que Dragonis avait fait rappeler 26 fois l’heure d’avant. Dragonis, Maximus et Toby cherchaient du bois pendant que Savra dépeçait son mosswin tué précédement, et Phanalys lisait son journal en fumant :
-Maximus : ça m’a embêté de laisser Blake tout seul au village de Pokke !
-Phanalys : T’avais pas le choix ! Alors arrête de chialer !
-Maximus : Je t’ai sonnée toi ?
-Phanalys : Nan mais c’est pour éviter de te faire passer pour un con en parlant tout seul !
-Maximus : Mince, pourquoi je perds mon temps à parler avec toi !

Pendant ce temps, Toby et Dragonis, cherchant du bois, ignoraient qu’ils étaient assez éloignés du camp. Ils continuèrent à avancer sans ce soucier qu’un invité les guettait :
-Dragonis :J’AI FAIM !!!!!
-Toby :36 !
-Quoi ??
-ça fait la 36ème fois que tu me dis que tu as faim depuis qu’on est parti !
-t’es sûr ?
-Si je te le dis !
-En plus il n’y a pas de bois !
-AH bon ? Et c’est quoi que tu aies sous ton bras ?
-Ouais mais il n’y en a pas assez pour la soirée !
-Exulis : draaiioz !
-Dragonis ! Dit à ton narga d’arrêter de réclamer à manger sinon ces cris vont attirer un autre nargacuga adulte !
-Mais lui aussi a faim !
Tout à coup, une mystérieuse créature masquée surgit. elle était armée d’une petite hache qui semblaient être empoisonnée :
-C’est quoi ça ?!?
-Tu vois j’avais raison, ton narga nous a attiré des ennuis !
-On dirait un shakalaka ! On le bute ?
Exulis bondit, depuis son éclosion dans la demeure de dragonis, le bébé nargacuga avait désormais atteint la taille d’un grand chat adulte. Exulis se dressa et poussa un cri. Le shakalaka dégaina son arme. Le petit narga rugit une seconde fois et bondit sur le côté droit du mystérieux animal masqué. Des pointes acérées sortirent de la queue du jeune monstre et s’abattit devant le shakalaka afin de l’intimider. La créature masquée cria, enchaîna les coups de hache dans tous les sens sans atteindre Exulis. Le petit narga frappa de toutes ses forces sa queue d’acier sur le shakalaka, ce dernier tomba par terre et fuit en laissant derrière lui un mystérieux objet brillant. Exulis se retourna fièrement de sa victoire.

Les deux chasseurs mettront 3 heures pour rentrer au camp, le temps qu’ils retrouvent leur chemin, toute la viande a été mangée et Dragonis devra attendre le matin pour remplir son estomac.


------Village de Pokke (en reconstruction) ------

Tout les villageois participaient à la reconstruction du village, la Nightmare team préparait son départ pour Kokoto, mais un homme vêtu de rouge les interpella :
-Alpha : Excusez-moi ! ne seriez-vous pas la nightmare team ?
-Radha : Oui pourquoi ?
- j’ai à vous parler !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:48

CHAPITRE XIX :
La NT passe à l’action



------Village de Pokke------
Le mystérieux homme vêtu de rouge s’adressa à la Nightmare team. Il avait le visage à moitié couvert et semblait être assez âgé. L’homme avait une voix directe, il n’avait pas l’air de plaisanter et avait sûrement quelque chose d’important à dire. C’est Alpha, le bras droit du mystérieux cœur de dragon :
-Alpha : Nightmare team ! Avez-vous déjà rencontré la team « Alliance drak » ?
-Radha : Oui pourquoi ?
-J’aimerais vous poser quelques questions si cela ne vous dérange pas !
-Ok mais d’abord, dites nous qui vous êtes ?
-Je me prénomme Alpha. Bras droit de Cœur de dragon, ce dernier n’est pas avec moi, il est déjà partit enquêter sur Tyranika !
-Trop tard, on sait déjà qui est tyranika ! C’est l’ukanlos noir, pour moi il n’y a pas de doute !
-Aviez-vous des preuves de votre raisonnement ?
-Malékith : pas vraiment non !
- c’est bien ce que je pensais ! Et bien dites-vous que selon Cœur de dragon, Tyranika n’a rien avoir avec ce mystérieux tyranika ! Maintenant, répondez à ma question je vous pris : que savez-vous de l’Alliance drak ?
-Premièrement, Ils sont assez doués ! Vous devez être au courant que le fils du héros de ce village est membre de cette team !
- Oui ! Continuez s’il vous plait !
-Deuxièmement, ils s’entendent bien malgré les quelques engueulades un peu fatigantes, ils font aussi de nombreuses boulettes !
-Extermin : Ouais, Pire que nous !
-Troisièmement, nous quatre avons été contrains de défier l’ukanlos noir avec de mystérieuses armes que l’alliance drak nous a filée !
-Intéressant, définissez moi ces armes s’il vous plait !
-Elles ressemblaient toutes à des armes déjà existantes, mais elles avait des couleurs différentes que les originales et possédaient chacune un attribut ! Par exemple, le chaotique diablos n’a pas d’attribut, et bien là il était de couleur rouge et avait l’attribut feu ! Et ils en avaient une vingtaine des comme ça !
-Vous ont-ils dit où ils les ont trouvées ?
-Oui, Sous la demeure de Dragonis ! C’est un jeune chasseur de notre âge qui a hérité de la fortune de ses parents !
-Je vois !
-Malékith :Et il ont aussi trouvés une épée lourde ressemblant à une épée de couleur verte et du rouge au bout de la lame !
-Une épée lourde de rouge et de vert ? Ressemblant à une épée ?
_Malékith : Oui pourquoi ?
-Non rien, excusez moi ! Bon, Nightmare team, qu’allez-vous faire à présent ?
-Radha : Tuer cet ukanlos pour venger mon frère !!!!
-je vois, alors vous n‘avez pas le choix, je vais devoir vous entraîner !
-Radha : Pardon ?
-Malékith : Qu’est-ce qu’il a dit ?
-Extermin : Il a dut trop abuser de la taverne du coin le vieux !
-Radha : Je suis désolé mais je ne suis pas d’accord, on est assez grand pour s’entraîner tout seul !!
-Très bien, alors prouvez-le moi ! vous allez tuer un monstre dans les monts enneigés, il y a un khezu rouge dans les monts, il n’a rien fait de mal mais ça sera un parfait entrainement pour vous !
-Malékith : PEUH !!! C’est comme si c’était fait !
-Ecoutez, je ne fait pas ça pour vous embêter mais cœur de dragon et moi donc savions qu’il va bientôt se passer quelque chose de grave, il est déjà partit rejoindre les Chroniques noires…
-Radha : QUOI !!!!! Ces assassins ?
-Ecoutez jeune fille, vous ne savez rien d’eux alors sur ce sujet je vous prie de vous taire ! Le monde est entre vos main, vous les hunter !
-Extermin : Je vous l’avais dit, il a bu.
-A l’heure qu’il est, l’ukanlos va sûrement attaquer farock, le tigrex noir l’a bien ravagée cette cité, l’ukanlos peut faire de même ! Si nous ne concentrons pas nos force là-bas, ça sera un véritable carnage ! On a deux jours , à cheval, nous arriverons à la cité avant la créature ! Nous n’avons pas une minute à perdre !
-Radha : ça se tiens !
-Malékith : Alors ? Qu’est-ce qu’on fait radha ?
-Radha : ….. Euh…..
-Extermin : Pauvre Barou, ça me fera mal au cœur de tuer cet ukanlos sans lui !
-radha : C’est décidé, on va marrave le kezhu et on part à farock !!
-Alpha : Merci, votre aide nous sera fortement utile !

------Daridé---Repaire des Chroniques noires------
Cœur de dragon était enfin dans le repaire des chroniques avec son otage. Il demanda à Jin et un mystérieuse femmes où se situait le chef de l’organisation :
-Toi là, dit moi où se trouve ton boss !
-Helina : Euh….. je …..Je ne peux pas !
-Il y a combien de salle dans ces cavernes ?
-Jin : Lui répond pas, il est du gouvernement !!
-Helina : ….
-Où est le boss bordel ???
-Helina : Je ne peux pas vous répondre….

Cœur de dragon frappa Jin en pleine figure :

-Alors ? La gamine n’aime pas voir ses camarades souffrir hein ? Répond !!
-Jin : T’en fait pas pour moi ! ARGH !!!
-Je peux lui trancher la gorge si tu préfère ?
-Helina : NON !! D’accord…. Euh….le … Notre chef est dans la dernière salle…..tout droit !
-Il y a combien de salle ?
-Helina : 17 !
-Merci ! Tu vois suffisait de répondre.

Cœur de dragon libera Jin est se dirige vers la salle du chef . Laissant seul Jin et Helina :

-Helina : Qui est cet homme vêtu de blanc ? Il est vraiment du gouvernement ?
-Jin : Tu sait ! Quand tu n’était pas encore là, le chef nous à clairement dit de ne pas laisser entrer un homme vêtu de blanc, on ne sait rien sur lui sauf le chef, mais il ne nous en a jamais parlé ! Putain mais que fout Phanalys, Si elle aurait été là, elle l’aurait démonté à coût sûr !
-Helina : Oh mon dieu…. Mais tu saigne beaucoup, laisse moi te soigner !
-Jin : Nan laisse ça ira !

------Monts enneigés------
Trois heures après avoir discuté avec le mystérieux Alpha, la team passe à l’action. Leur proie, un Khezu rouge dans les monts. Après une demie heure de recherche, la NT trouve enfin sa proie. Les trois chasseurs dégainèrent leurs armes, Radha avait ses dagues de feu, les lames cadavériques, Malékith une épée lourde de couleur bleu composée d’écailles de rathalos azur et pour finir, Extermin préparait ses enduits pour son arc kut ku bleu. La bataille pouvait enfin commencer, radha lança une bombe de bouse malgré les plaintes de ses compagnons, effectivement, l’odeur n’était pas plaisante puisqu’elle était fabriquée avec du mélange de crottes de wyvern et de bouse de popo, mais grâce à cette bombe, le montre aveugle perdit tous ses sens, une occasion pour les trois chasseurs. L’horrible monstre rouge planta sa queue au sol et s’électrifia, les éclairs paraient toutes attaquent, même les flèches se brisèrent au contact de la foudre. Une fois l’armure de foudre éteinte, Malékith frappa d’un coup sec l’aile gauche du khezu, il ne pouvait à présent plus voler. C’es à partir de ce moment là que radha se faufila sous le wyvern et trancha le ventre du monstre rouge, le sang coulait à flot. Le khezu affaiblit, concentra sa foudre autour de sa bouche et lacha toute son énergie sur des boules de foudre se dirigeant vers les hunter. Ils esquivèrent sans beaucoup de difficultés, à ce moment, Extermin pris une flèche de son carquois est tire d’une excellente précision sur le crâne du khezu. Les flèches transpercèrent le crâne du wyvern, qui s’écroula quelques secondes après le coup de grâce. Ce fut une victoire de plus pour la Nightmare team :
-Extermin : OUAAIIIISSSS !!!!
-Malékith : En plein dans le mille !
-Radha : C’était du gâteau !! Tsss…. trop facile !
-Félicitation !
-Malékith : EYH ! Depuis quand vous êtes là vous ?
-Depuis que mademoiselle à lancée la bombe de bouse .
-Radha : QUOI ? Vous étiez là depuis le début ?
-Oui.
-Extermin : Alors ? Qu’est-ce que vous en dites ?
-C’était bien.
-Malékith : C’est tout ce vous voulez dire ?
-Disons que Cœur de dragon fait mieux, mais j’ai chronométré votre temps avec ma montre.
-radha : Alors ? On a fait combien ?
- très exactement cinq minutes trente-deux secondes.
-Malékith : Les chiffres ça existe !
-Extermin : C’est pas mal finalement !
-C’est un score acceptable. Bon, si vous voulez venger votre frère, je vous attend demain matin à la sortie du village, amenez vos chevaux et tous les préparatifs nécessaires pour combattre l’ukanlos à Farock. Dépêchons, le temps est précieux pour nous.

------Daridé---Repaire des Chroniques noires------
Cœur de dragon, la légende blanche tueuse de dragon, était en face à face avec Zulatrix, le chef de la mystérieuse organisation des Chroniques noires :
-Cœur de dragon : Brrrrr… Fait pas si chaud ici.
-Grand frère…..Je savais que tu allais venir . Mais pourquoi maintenant ? Je peux combattre seul Tyranika. Si tu est bien avec le gouvernement, il faudra d’abord me passer sur le corps, je ne veux pas pourrir avec mes amis en taule.
-Le gouvernement hein ? Que des merdeux, ne t’inquiète pas petit frère, Je ne serais jamais allié avec ces chiens, c’est eux qu’ils disent que je suis de leur côté mais il me considère juste comme un pion et rien d’autre. Cela fait plus de 15 ans qu’on ne s’est pas vu. Comment m’a-tu reconnue ? Tu était encore qu’un enfant quand je suis partit .
-Tes yeux, le chef de Dragor m’a tout dit, c’est cruel ce que tu a enduré, ils n’avaient pas le droit de te faire ça.
-c’est vrai que c’est un peu dégueulasse ce qu’il ont fait, mais je ne m’en plaint pas, avec ces yeux, je suis invincible la nuit. Bon, Maintenant dit moi tout ce que tu sait sur Tyranika.
-j’allais te poser la question. Malgré nos enquêtes, nous n’avons rien trouvé, mais tu oubli que nous avons deux ennemis.
-Non je suis au courant, ceux qui vous ont balancé au procès sont des vrai salauds. Je veut connaître l’identité de tyranika. Ecoute-moi.





Les deux plus grandes légendes de l’histoire sont entrées en contact, qui sait ce qu’ils préparent. Le plus grand complot de chasseur de dragon débute.

La chasse est ouverte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:49

CHAPITRE XX :
Le témoin




------ruines du château de Schrade------
Cela fait maintenant plus de deux semaines et demi que tyranika a attaqué le château de Schrade. La milice avait compté les morts la semaine dernière. Ils ont compté 999 hunter décédés, sur 1000. Pour la milice et la guilde, il était clair que ce « corps » manquant ai été dévoré par tyranika. Mais un groupe d’enquêteur s’interrogea sur ce « corps manquant ». Pourquoi tyranika n’aurait dévoré qu’un seul hunter ? Pour eux, il y avait 86% que cet hunter a été dévoré, 10% pour qu’il ai fuit et ai été tué par ses blessures dans sa fuite, et enfin, 4% de chance que ce hunter ai survécu à l’assaut du dragon. Les enquêteurs de la milice se penchent sur les 4 % . Ce que la guilde et la milice veulent, c’est un témoin leur permettant d’identifier tyranika.
Après 6 jours d’enquête, le groupe trouve enfin le dernier hunter.

Il était vivant.

------grande forêt---Tronc de l’arbre millénaire------
Savra, dragonis, Maximus , Toby et Phanalys se trouvèrent sous l’immense tronc d’arbre gouvernant la grande forêt, ce lieu est remplie de mystères, nul ne sait ce qui se trouve ici, mais cet endroit est considéré comme un nid pour certains wyverns. Mais le midi est calme, la journée est silencieuse, la nuit est mystérieuse, et parfois dangereuse. Les hunter décident de s’arrêter pour le repas du midi, ils dîneront sous le tronc de l’arbre millénaire :
-Dragonis : Je crève la dalle !
-Savra : comme d’hab !
-Maximus : On approche bientôt du désert ?
-Phanalys : Ouais, cette nuit normalement !
-Toby : euh… le désert ? On passe pas par les forêts et collines d’abord ?
-Phanalys : Possible !
-Savra : comment ça « possible » ? Tu dois savoir où l’on va quand même ?
-Dragonis : Exulis, à table !
-Phanalys : Bien sûr que je sais où on va ! Plus ou moins par-là !
-Savra : Plus ou moins ?
-Phanalys : Mais ouais, je sais où c’est !
-Dragonis : EXULIS !!!!
-Toby : T’as une carte au moins ?
-Phanalys : Jamais !
-Dragonis : Quelqu’un a vu Exulis ?
-Savra : Comment ça ? ON A PAS DE CARTE ???
-Phanalys : J’en prends jamais avec moi, c’est encombrant !
-Savra : Mais c’est pas vrai j’hallucine, on est paumé alors ?
-Phanalys : Peut-être !
-Savra : Mais c’est pas vrai je fais un cauchemar ! ON EST PERDU !!!!
-Dragonis : Je vais chercher Exulis !
-Phanalys : Disons qu’on a une chance sur deux d’être sur le bon chemin ! Et puis toute façon je m’en fous, c’est sur vos épaules que se tiens l’avenir de Dondruma, par les miennes !
-Savra : Qu’est-ce que c’est que cette connerie encore ?
-Phanalys : J’en sais rien, c’est le boss qui m’a dit ça !
-Savra : J’en ai marre !
-Dragonis : EYH, VENEZ VOIR CE QU’EXULIS A TROUVE !!!!

Les hunter aillent voir Dragonis, ce dernier avait une mystérieuse chose d’orée sur lui :

-Maximus : C’est quoi ?
-Toby : ça ressemble à un crâne de dragon !
-Phanalys : Et putain mais c’est classe ! Un crâne de dragon doré !! C’est beau !
-Dragonis : Je le garde, il est à moi !
-Savra : Peut-être qu’un type riche l’a perdu ici !

Le repas débute :

-Maximus : Qui a la moutarde ?
-Phanalys : Deux secondes !
-Maximus : Putain t’est chiante !
-Dragonis : Attendez une seconde ! J’ai déjà entendu parler d’une légende parlant de crâne doré ! Ça me rappelle un bouquin dans la bibliothèque de papa !
-Phanalys : Je crains le pire, mais je sens que tu va nous la raconter !
-Dragonis : En fait…
-Phanalys : C’est bien ce que je craignais.
-Dragonis : C’est l’histoire d’un humain qui n’avait aucune envie de vivre, le monde où il vivait le déprimait. Il n’aimait pas la guerre ni la chasse, il ne voulait pas être aimé, et encore moins aimer les siens. En gros, c’était une personne malheureuse qui voulait s’éteindre. Il songea à se suicider. Mais avant ce jour, il trouva mystérieusement un crâne de dragon d’orée, et encore plus mystérieusement, il décide de garder ce crâne en or. Lui-même ne savait pas pourquoi il s’attachait à un tel objet, ce n’était pas à cause de sa valeur puisqu’il ignorait même la richesse. Plus tard, il appris par l’intermédiaire d’une étrange personne qu’il y avait en tous 11 autres crânes de ce type répartit dans le monde entier. Emerveillé par les mots du sage, il se mis en quête des crânes le jour suivant en oubliant totalement son envie de suicide.
Deux ans plus tard, il devient à la fois chasseur et chevalier, sa quête le mena à combattre des dragons et à défendre les siens. Après avoir réunit les 12 crânes de dragon doré, une mystérieuse aura s’en dégagea, et une porte colossale fit son apparition, avec un immense dragon au corps doré devant le jeune homme. Le dragon en or lui demanda « J’ai répondu à ton appel, Maintenant qui dois-je ressusciter ? ». Le garçon, stupéfait par cette apparition , lui répondit qu’il n’avait personne qu’il souhaitait redonner vie, ensuite il lui demanda s’il pouvait changer son monde. Le dragon lui dit que son pouvoir de resurection avait un prix, et ce prix était que si l’homme avait demandé au dragon de ressusciter une personne, le garçon serait automatiquement envoyé vers un autre monde. C’est alors que le jeune héros refusa la demande de résurrection, mais il demanda à la place d’être envoyé dans l’autre monde.
Depuis ce jour, personne n’a vu ce jeune garçon. On dit qu’il aurait disparu dans la chaîne du dragon noir. On dit aussi que 11 de ces crânes seraient restés là-bas, dans un temple dédié à une future résurrection .
Imaginez qu’on ai le dernier !!
-Phanalys : Je ne me suis jamais tant ennuyé en écoutant de telles conneries !
-Toby : C’est vrai, ce n’est qu’un comte pour enfant, une pure légende ! Phanalys a raison c’est sûrement quelqu’un qui a oublié ou perdu ce crâne !
-Maximus : A votre avis ça vaut combien un truc de ce genre ?
-Savra :Au moins 350 000 hz, et encore…
-Maximus : Dragonis, tu peut me le prêter s’il te plait ?
-Dragonis : Même pas dans tes rêves !!
-Toby : il me semble avoir déjà entendu une histoire semblable à celle-ci ! Mais oui !! C’était juste l’histoire d’un môme qui voulait vivre dans le monde des jouets, il y a eu une sorte de prophétie avec ce genre de crâne et le dragon est apparu devant le gamin et a exaucé le vœu de ce dernier !
-Phanalys : Ouais en gros c’est vraiment des fable pour gosses !
-Savra : Les portes du nouveau monde, ça n’existe pas !

------Milice de Kokoto------
Un groupe de miliciens et de hunter d’élite étaient présent pour un interrogatoire, c’était un commandant milicien qui s’occupait d’interroger le témoin, il était seul avec le témoin dans une salle fermée. Les autres hommes, dans un couloir, pouvaient assister à l’interrogatoire an regardant la scène via une grande fenêtre. L’interrogatoire débuta :
-Bonjour ! Comment allez-vous ? Pouvez-vous vous identifier s’il vous plait ?
-Bonjour commandant ! Je me nomme Pralinas et je vais mieux depuis que les personnes qui m’ont accueillit il y a deux semaines m’ont guérit des blessures de la dernière bataille contre tyranika !

Le commandant fixa étrangement Pralinas, il avait l’air surpris. C’est alors qu’il décida d’aller voir ses coéquipiers :
-Commandant : Il n’a pas l’air d’être amnésique !
-Hunter : Profitons-en pour lui poser des questions sur tyranika !
-Psychologue : Calmez-vous chasseur ! Ce jeune hunter est peut-être traumatisé, il faut être calme avec lui ! Retournez-y Commandant, mais rappelez-vous, ne soyez pas trop direct avec lui !

Le commandant retourna dans la salle interroger le témoin :
-Pralinas : Pourquoi m’avez-vous attacher ?
-Euh… Ne vous en préoccupez pas ! S’il vous plait, nous avons tout notre temps, je vous demande juste de répondre à mes questions sans actes violents !
-Pourquoi serait-je violent ? Posez-moi vos questions je vous écoute !
-Très bien, ne soyez pas pressé de me répondre, je vous le répète nous avons tout notre temps ! N’oubliez aucuns détails sur vos réponses !
-Je vous écoute !
-D’accord … Euh … Contre quel monstre vous êtes vous battu il y a plus de trois semaines environ ?
-Tyranika !
-Euh… Oui mais… De quel monstre s’agissait-il ?
-Je ne peut pas vous répondre ! Vous voyez commandant, je vais me marier dans trois mois, je serais bientôt père, et en tant que futur père, je veut voir mes enfants grandir ! Avoir une belle vie !
-Mais pourquoi vous ne voulez pas me répondre ?
-Tout simplement parce que je ne veut pas partir à l’asile ! Je ne veut pas qu’on me prenne pour un fou. Le monstre que j’ai vu, je préfère l’effacer de ma mémoire.
-Je …. Euh… excusez-moi…

le commandant sortit une seconde fois de la salle, et demanda un avis de la part des autres hommes :
-Commandant : Que fait-on ?
-Psychologue : Il est clair que cet homme à été choqué par cette terrible bataille ! Mais le fait qu’il soit silencieux est bien pour sa santé. Cet homme est fort, il surmonte ces épreuves lui-même, sans aide. Il faut juste éviter de trop lui en parler.
-Hunter : Je propose que vous lui demandiez des indices nous permettant d’identifier tyranika !
-Commandant : Bonne idée !

Le commandant quitta les couloirs pour rejoindre le témoin, il l’interrogea de nouveau :

-Commandant : Je m’excuse de vous poser encore des questions sur ce sujet mais…Pouvez-vous nous donner au moins des indices qui pourraient nous aider à démasquer ce monstre ?
-J’ai vu ce monstre de mes propres yeux, mais je préfère ne rien dire. Tout ce que je peut vous avouer c’est que ce monstre n’est pas comme les autres, son cri fait peur, et sa force est indescriptible .


« C’est le diable »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:51

CHAPITRE XXI :
Le livre du dernier espoir


------Forêts et collines------
Après une longue conversation sur la question : Sommes-nous perdu ? Les cinq chasseurs retrouvent enfin leur chemin grâce à l’aide d’un petit groupe de voyageur qui leur ont fournie une carte de la région. Les chasseurs, à présent sauvés, repartent avec la carte, le village de Kokoto n’est plus qu’à cinq heures de marche :
-Dragonis : A ce moment là, le chevalier dit au type en armure que si le destin les avaient menés à se battre, il accepterais ce défi. Ils se sont battus et le chevalier à remporté la victoire, et tout à coup, le joyau apparaît devant lui, c’était le dernier à l’obtenir. C’est à ce moment que ses amis l’ont rejoins, et grâce aux 10 joyaux, ils rejoignent Cosmos pour buter Chaos ! Mais le problème est que quand les 10 joyaux sont enfin réunis, Chaos apparaît et explose Cosmos, elle crève sur le coup ! Et ensuite tous les héros disparaissent ! C’est là que l’autre couillon de Chaos dit qu’ils doivent affronter les véritables ténèbres et que…
-Maximus : STOP !!!!! Mais c’est incompréhensible ton histoire !
-Phanalys : Putain j’ai faillit m’endormir !
-Toby : Il me semble avoir déjà lu un livre de ce genre, mais c’était avec le blondinet et sa GS et l’autre escrimeur bizarre avec une seule aile !
-Savra : Vous lisez de drôles de livres !
-Dragonis : Nan mais c’est des bons livres, Skuarr Hennix est un super auteur ! Il paraît qu’il est en train d’écrire une histoire dessinée avec le chevalier et le type en armure !
-Toby : Et toi Savra, est-ce que tu lis ?
-Savra :… ouais…. Bien sûr…De temps en temps…
-Toby : C’était quoi le dernier livre que tu as lu ?
-Savra : Je ne me souviens plus du titre, mais je sais que c’était une histoire d’un fermier qui s’est rendu compte qu’il était le dernier dragonnier et qu’il devait sauver tout un royaume avec sa dragonne !
-Toby : Et …
-Phanalys : Ne me pose même pas la question !
-Toby : Et toi Maximus ?
-Maximus : Je ne suis pas vraiment un gros lecteur, mais le dernier livre que j’ai lu , ben je suis resté con tellement que c’était génial. Ça s’appelait « Contes, légendes et héros d’ALPHASIA », d’ailleurs, ce livre est très étrange. Premièrement, je l’ai trouvé par hasard au sol, sans saleté comme si il était neuf. Deuxièmement, j’avais trois ans quand je l’ai trouvé, et j’ai commencé à le lire à l’âge de six ans, quand j’ai appris à lire. Troisièmement, et là c’est encore plus étrange, cela fait dix ans que je ne l’ai pas finit même si je le lis tous les jours, comme si les pages étaient infinies !! D’ailleurs, je l’ai toujours sur moi !
-Phanalys : C’est louche…
-Dragonis : C’est vrai, tu l’as toujours sur toi ! Je pourrais le lire alors ?
-Maximus : Ouais si tu veux !
-Savra : Passons. La nuit va bientôt tomber, nous arriverons à Kokoto demain matin ! je propose qu’on campe ici !

Chose dite, chose faite. Les chasseurs dînent sous la pleine lune un bon steak de mosswine chassé par Exulis. La soirée sans passe sans incident avec toujours des histoires sans intérêts racontées par Dragonis. A la fin du repas, Dragonis emprunte le livre de Maximus et constate quelque chose d’étrange sur ce livre, il appelle ses amis et l’étudie. Dragonis laisse défiler les pages avec son pouce, et à leur grande surprise, ils constatent que, effectivement, le livre contenait une quantité infinie de pages. Il n’y avait pas de chapitre, pas de numéro de page, pas de sommaire et encore moins de nom d’auteur. Juste un livre avec un titre et une histoire infinie. Dragonis et toby étaient émerveillés par ce livre, pour eux c’était un livre magique, pour Phanalys et Savra ce n’était qu’un bouquin bourré de trucages pour les gosses. Canular ou réalité, quel secret cachait donc ce mystérieux livre. Vous ne le saurez jamais dans cette histoire…

------Entrée du village de Pokke------
Alpha, toujours vêtu de rouge, attendait la nightmare team. Ce matin même il répèta au hunter que l’avenir de l’humanité était entre leurs mains, Extermin le prenait encore pour un fou. A vrai dire, les trois hunter ne prenaient pas au sérieux le vieil homme. Et ils s’en allèrent en direction de la cité de Farock. Chacun sur son cheval, ils en avaient pour deux jours minimums avant d’arriver au fort.

------Repaire des Chroniques noires-------
Cœur de dragon discutait encore avec son petit frère, le chef de l’organisation la plus recherchée par la milice du pays :
-Cœur de dragon : Depuis notre conversation d’hier, j’ai longuement réfléchit, et je pense que…Il n’y a qu’une seule solution.
-Laquelle ?
-Trouver tyranika, le démasquer, le capturer, l’apprivoiser et le mener à tuer l’ukanlos.
-Tu veux qu’on contrôle tyranika ?
-Nous n’avions pas le choix.
-Je préfèreabord attendre Phanalys.
-Tyranika sera notre jouet. Grâce à cette bête, ton organisation sera reconnue comme non coupable de cet assassinat et considérée comme le dernier espoir de Dondruma. Ça te dirait de devenir un héros ?
-Non. Le gouvernement n’est pas comme ça, la milice sera toujours à nos trousses.
-Bien. Je suis aussi du même avis que toi, beaucoup pense que je suis du côté de ces chiens mais je ne fais que mon devoir en tant que chasseur de dragon. Je me moque du gouvernement, ce sont des faibles qui me prennent pour leur jouet, mais ils seront surpris quand je leur avouerais que j’ai été complice avec les chroniques noires.
-Revenons au plan, comment compte-tu capturer Tyranika ?
-Excellente question, j’ignore moi-même tout du monstre, il va d’abord falloir enquêter sur ce dragon. Mais je sais par où commencer mon enquête : Je vais approfondir mes recherches sur cette mystérieuse prophétie noire, sur l’ancien chef fondateur des chroniques noires, et enfin sur ce fils de Drackus.
-Tu pense que Tyranika a un lien avec tout ça ?
-Ce n’est qu’une hypothèse. Par contre j’aurais quelques questions à te poser sur l’origine des chroniques.
-… Je m’y attendais…





------ancien temple des chroniques noires------
Des hommes vêtus de noir s’assemblèrent autour de ce temple perdu depuis plus de 20 ans. Il y avait comme un rituel. Le chef du groupe ordonna à ses acolytes de soulever une imposante dalle de marbre. L’ordre exécuté, Le « sang noir » versa de l’eau sur le cadavre. Et une pluie de foudre s’abat sur les lieux.



------Forêts et collines------
Le lendemain matin, les chasseurs reprirent ensemble la route dès le levé du soleil. Ils devaient normalement arriver au village de Kokoto ce midi même. La conversation sur les livres de la soirée précédente repris ce matin même, ce qui énerva Phanalys et Savra. Or, c’est à ce moment que Phanalys posa une question à propos de livre :
-Phanalys :Euh…En fait vous avez bien vos carnets de chasse ?
-Savra : …
-Dragonis : Bien sûr, pour qui tu nous prends ?
-Maximus : Tout chasseur à son carnet de chasse !
-Toby : Euh… je vais sûrement me faire passer pour un con mais…C’est quoi un carnet de chasse ?

Tout à coup, tous les chasseurs tournèrent leur regard sur Toby, Phanalys éclata de rire, Dragonis fit comme s’il n’avait rien entendu, Maximus s’inquiéta pour le cas de Toby, Savra avait honte :

-Phanalys : MORT DE RIRE !!!
-Savra : T’est sérieux quand tu pose cette question ?
-Toby : Et merde, je savais que j’allais me faire passer pour un con !
-Savra : J’hallucine, mon petit ami est chasseur et il ne sait pas ce qu’est un carnet de chasse !
-Toby : Mais ça fait seulement un mois et demi que je suis chasseur, je débute moi !
-Phanalys : Genre, le gars il est rang 5 et il dit qu’il débute ! Dit-toi que des chasseurs mettent des années pour être tant grader !
-Savra : ça dépend moi il m’a fallu qu’un an pour être rang 6 !
-Toby : Bon ! Quelqu’un peut m’expliquer ?
-Savra : Pas moi, j’ai trop honte !
-Dragonis : Moi je veux bien !
-Phanalys : NON !!! Il va encore raconter de la connerie qui va durer des plombes !
-Maximus : Si tu veux une définition courte, un carnet de chasse et une sorte de carnet de voyage. Un chasseur note ce qu’il a fait et principalement ce qu’il a chassé pendant une période de temps sur son carnet ! Un chasseur n’est pas obliger d’avoir un tel carnet, mais c’est une sorte de nouvelle mode que beaucoup de chasseurs pratiquent afin que leurs exploits restent écris dans un petit carnet ! Certains chasseurs gardent les carnets de chasse de leurs parents chasseurs pour leurs rendre hommage ! Moi par exemple j’ai le carnet de chasse de mon père, je n’ai pas lu les premières pages où il a écrit puisque c’est ma façon de lui rendre hommage !
-Phanalys : Aah ! Donc tu as le carnet de chasse de mon frangin, je pense que cela va intéresser mon boss !
-Maximus : pourquoi ton chef veut mon carnet de chasse ?
-Phanalys : J’en sais rien ! Il dit que ce carnet pourrait lui donner des indices pour son enquête !
-Maximus : Et bien qu’il aille ce faire voir ton boss !




La splendide bête émeraude était enfin réveillée… La bataille contre le dieu des dragons va pouvoir débuter…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Sam 16 Jan - 5:53

CHAPITRE XXII :
Chroniques noires : la légende du kirin émeraude




------Route menant vers le village de Kokoto------
Ce matin, le temps était menaçant, il ne pleuvait pas encore mais on sentit le vent glacial et un futur orage. Les cinq chasseurs étaient à deux heures de marche avant d’arriver au village de Kokoto. Ils avaient besoin de se reposer des quatre longues journées de voyage ainsi que leurs chevaux. Ce matin encore fut silencieux, il n’y eu aucune mauvaise rencontre, ce qui intrigua Phanalys. Mais bon, il n’y avait pas de quoi se plaindre :
-Dragonis : …Et quand le château géant de la méchante guilde attaque la guilde des héros, la situation devenait critique. C’est alors que le jeune héros fonça dans le tas en crachant des flammes de partout, ce qui terrassa facilement ses ennemis. Mais ils étaient beaucoup trop forts et c’est à ce moment que le chasseur de dragon d’acier se mis en face du héros et le défia. Tous les membres de la guilde luttèrent tant bien que mal contre le château vivant géant et…
-Toby : J’ai mal à la tête !
-Savra : le jours où dragonis arrêtera de parler de ses histoires bizarres, je serais croyante !!
-Phanalys : Putain ! J’ai faillit m’endormir…
-Maximus : Je crois que je vais finir par haïr la lecture…
-Dragonis : Nan mais il faut le lire ce bouquin, c’est vraiment génial cette histoire de guilde et de magiciens !!!
-Savra : C’est quand qu’on arrive à Kokoto ?
-Phanalys : Dans moins de deux heures !
-Toby : OH MON DIEU !!!!!! REGARDEZ LA-BAS !!!!

Un silence de mort tomba. Le spectacle qui fit face aux hunter les laisse bouche bée. Devant eux : Un kirin au pelage émeraude.

Ce dernier fixe les chasseurs :

D’un hennissement une pluie de feu s’abat. Prit de colère sa corne devint enflammée. Les jeunes héros s’emparent de différentes armes présentes dans le chariot. La chasse pouvait enfin commencer :

Toby armé d’un arc proéminence IV de couleur blanc, tente de transpercer la robe du cheval émeraude, mais la bête est bien trop rapide et esquive sans aucun problème. Dragonis et son coéquipier Maximus, armés d’un marteau antique azur et d’une lame susano noire, attaque la majestueuse bête des deux côtés. A présent encerclé, le kirin lève la tête, regarde le ciel, et une boule de feu s’écrasa auprès de l’animal séparant les deux chasseurs. Le cheval-dragon bondit sur Savra mais cette dernière para l’assaut grâce à une explosion dut à sa terrifiante lance fusionnée d’un canon, la tour argenté pourpre. L’animal est à terre, c’est l’occasion de frapper. Phanalys ordonne de se replier, elle a raison mais personne ne l’écoute. A ce moment dragonis tente de fracasser le crâne du mystérieux animal mais, la pluie de feu eu raison de lui. Une boule de feu s’écrasa sur le malheureux chasseur qui tombe par terre, sans signe de vie.
Maximus, fou de rage lance une bombe flash, aucun effet. Le kirin charge en direction de Maximus et, une poudreuse sortant de sa crinière, Une explosion s’enchaîne entraînant Le jeune chasseur dans la déflagration. Ce dernier s’écroula, dans le même cas de Dragonis.
Toby et Savra foncent tête baissée vers le monstre.

Et ce fut la catastrophe.



------Bâtiment hospitalier du village de Kokoto-----
La jeune femme sortit de l’édifice, énervée. Elle décide alors de prendre un thé à la taverne du coin.
A sa table, elle patiente, attendant son thé, puis, un chasseur blond demande à s’asseoir devant elle. Après l’avoir envoyé balader, elle accepte à contre cœur. La conversation débuta :
-Pralinas : Que faites-vous ici ? Vous avez l’air d’être nouvelle ! A vous voir vous semblez être une chasseresse, Vous savez, dans ce petit village on connaît toutes les têtes qui y résident en deux jours !
-Phanalys : C’est trop long à t’expliquer !
-Donc vous êtes bien chasseur, moi c’est Pralinas et vous ?
-Casse toi !!
-Mmmmhh….. Je vois ! Si vous êtes chasseur, cela vous intéresse de connaître l’identité de Tyranika ?
-Plus rien ne m’intéresse !!!
-Ah bon ? mais que faites vous alors ?
-J’obéis à mon boss !
-Un peu comme tout le monde !
-Si on veut !
-je vous ai vu arriver au village avec des corps que transportaient les chevaux sur un chariot remplit d’armes, était-ce vos amis ?
-Non ce sont des idiots qui ne pensent qu’à leur gueule !!!
-Euh… Mais qu’est-ce qu’il s’est passé ?
- Un kirin émeraude !!!
-Un peu comme Tyranika, mais c’était quoi toutes ces armes ?
-L’ordre de mon boss !!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Dim 14 Mar - 7:40

Chapitre XXIII :
Nightmare-team : la future légende



------Plaines de Pokke ------

Les trois chasseurs et l’homme en rouge étaient enfin prêts pour le voyage. La cité de Farock les attendaient pour la prochaine bataille contre l’ukanlos, une bataille dont la team espère remporter afin de venger la mort de leur frère, Barou. Aujourd’hui le temps était très menaçant, on entend déjà l’orage venant de la montagne blanche. Alpha expliqua aux trois chasseurs qu’avec une telle tempête, le voyage durera au grand maximum trois jours si le temps ne s’améliore pas. Pour les chasseurs, trois jours était trop long, la moitié suffira, il fallait donc faire vite, très vite.

Le voyage débuta, puis vînt la pause du midi :

-Malékith : Au fait, je me suis toujours posée une question de puis notre rencontre , Alpha !

-Allez-y , je vous écoute.

-Malékith : J’ai souvent entendu dire des chasseurs d’élites que Cœur de dragon était une arme mystérieuse crée par le gouvernement, mais vous, vous nous en parlez comme si c’était une personne !

-Pardon ? Une arme ? Cœur de dragon ?

-Radha : oui c’est vrai ça, moi aussi on m’en a parlé de cette arme « Cœur de dragon », le gouvernement s’en servirait pour éradiquer les dragons anciens les plus terrifiants comme les fatalis, y aurait-il un homme et une arme portant le même nom ?

-Malékith : Certains prétendent même que cette arme serait d’origine céleste, et même parfois divine !

-Mais c’est absurde, Il n’existe qu’un seul chasseur s’appelant Cœur de dragon. Ces chiens du gouvernement le considèrent alors comme une arme ?

-Radha : en tout cas, c’est ce qu’ils disent aux chasseurs d’élites !

-Si jamais Cœur de dragon apprend ça… ça serait une véritable catastrophe…

-Extermin : Mais vous êtes son pote, si il veut faire une connerie vous pouvez le raisonner !

- Oh non jeune homme, vous ne connaissez pas Cœur de dragon, en colère, rien ne peux l’arrêter…

-Malékith : C’est flippant !

-Radha: ça tu l’a dit!



Trois jours passèrent, les temps sont à présent les plus inquiétants qui soient. On vît un mystérieux ciel violet très menaçant. Le destin est écrit et rien ne le changer, fuir le destin c’est s’en rapprocher. Mais dans cette histoire, personne ne tentera de fuir leur destin, sauf une qui parviendra à échapper à son propre destin et qui décideras de fabriquer sa propre histoire, un chose que même les dieux sont dans l’incapacité de faire.



A Farock, le destin des chasseurs sera écrit,

A la Daridé, le destin des chroniques noires s’accomplira,



La légende blanche tuera son destin…

_________________


Dernière édition par [AD]tigrex-noir le Ven 16 Mar - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Dim 14 Mar - 7:41

CHAPITRE XXIV :
Le légende blanche


------Farock------
Un silence de mort règne sur la cité. Même la présence des 5O chasseurs, venus pour éradiquer cet ukanlos, ne parvient pas à couvrir ce silence glacial. La nightmare team était là, elle attendait comme les autres chasseurs la venue du titan noir. Alpha lui, s’était éclipsé dès son arrivé, avec la nightmare team, dans l’immense cité. Cet après-midi, aucun rayons de soleil ne parvient à transpercer les mystérieux nuages noirs menaçants le sol. Toutes personnes sur le camp étaient angoissées, on sentait que quelque chose de grave allait arriver, c’était une sensation désagréable pour tout le monde. Le groupe de chasseur réunissait les meilleurs de l’élite, ils venaient tous d’un endroit différent donc les rencontres sont longues et très bavarde. Ce groupe était en quelque sorte séparé en deux, d’un côté ceux qui croyaient en l’existence de la prophétie noire, de l’autre ceux qui venaient de trop loin pour avoir vécu l’assaut du dragon noir d’il y a 8 ans, c’était les septiques.
La nightmare team s’était aussi séparée, Extermin était à la taverne du coin, Radha vérifiait les préparatifs, tandis que malékith songeait dans son coin, seul. Pour lui, ce lieu était un peu un flash-back, il se rappela la fois où il fit sa rencontre avec l’alliance drak, lors de l’assaut des 5 dragons, avec l’aide de la team Genesis.

Tiens ? D’ailleurs, comment vont les membres de l’alliance drak ? Cela fait longtemps que l’on a plus de nouvelles d’eux !

Il n’y avait qu’un décès ce jours là. Danoth avait donné sa vie pour sauver les siens contre cette lunastra. Farock a aussi connu un redoutable échec contre le tigrex noir il y a 8 ans. Espérons que cette fois-ci, il connaîtra la victoire. Oui car maintenant, tout le monde se rassure en pensant que le tigrex noir est bel et bien mort, son histoire s’arrête au sommet de la tour grâce à son combat contre Drackus, le héros de Pokke.
La nuit n’allait pas tarder à tomber, le stresse augmente pour certains chasseurs. Ce fut l’heure du repas, tous les chasseurs étaient réunis dans le palais de l’empereur où on discutait, on riait, on débattait, on mangeait… Mais comme ce midi, il manquait toujours deux personnes, l’une d’entre elles était Alpha, mais l’autre ? qui était-ce ? Mais personne ne s’en souciais plus que ça :
-Malékith : Quelqu’un sait où est le champagne ?
-Extermin : Deux secondes !!!
-Chasseur : L’ukanlos devrait arriver demain matin, selon les rapports de la guilde, le village le plus proche d’ici à été détruit !
-Radha : Je suis impatiente de tester cette Balista ! Elle doit être redoutable !
-Chasseur : En effet, savez-vous qu’un seul coup de cette arme peut tuer un Shen gao ren, ? Si on vise bien !
-Radha : Oui on m’en a déjà pas mal parlé, c’est la botte secrète du fort !
-Malékith : Bon alors, ce champagne ?
-Extermin : Tiens !
-Radha : Je trouve cela bizarre que l’alliance drak ne soit pas là !
-Chasseur : Alliance drak ? Cela me rappelle quelque chose !
-Radha : Vous les connaissez ?
-Chasseur : Pas que je sache mais j’ai entendu parlé d’une team à Kokoto qui s’était faite attaquée par un kirin, il y aurait un mort dans la bande !
-Radha : L’alliance drak ? à Kokoto ? Qu’est-ce qu’ils foutraient là-bas ?
-Chasseur ; Je n’en sait rien mais c’était dans le journal, hier !
-Malékith : PUTAIN !!!! Extermin t’a bu toute la bouteille !!!
-Extermin : Bah… (HIC)…euh… Falé bi1 ke kelkun la finisse…………Beuhh……
-Malékith : ça craint, t’arrive à te bourrer au champagne, tu est tellement ivre que tu fait des fautes d’hortographe !
-Chasseur : Le « H » entre le « t » et le « o » !
-Malékith : Désolé !
- ???: Il arrive dans 7 heures !
-Radha : De quoi ?
-Chasseur : Vous êtes qui vous deux ? Le rouge et le blanc !
- Alpha : Chasseurs, Vous pouvez partir chez vous, mon partenaire va se débarrasser de cet ukanlos noir. Ne vous inquiétez pas, vous serez quand même payés.
-Malékith : Pardon ? Non mais vous vous prenez pour qui ? Alpha, C’est quoi ces histoires à la con ?
-Radha : Ouais c’est vrai ! Pourquoi doit-on s’en aller ? On veut devenir des héros nous !
- ???: Bon. Si vous tenez tant à crever, je m’en tape. Mais ne m’emmerdez pas pendant que j’éradique la bête.
-Chasseur : Non mais tu te prend pour qui là, le blanc avec tes grands airs ?
- ???: CŒUR DE DRAGON.
Il eu soudainement un silence brutal dans la salle. Tous les chasseurs fixèrent la légende tueuse de dragon. Un chasseur d’élite se leva :
-Chasseur : Si le gouvernement utilise Cœur de dragon, il est effectivement inutile de rester ici. Je n’ai pas envie de risquer ma vie pour rien, ma famille m’attend. A toute !
-Cœur de dragon : Utiliser ?
-Alpha : Je dois te parler, après la chasse.
-Chasseur : Ouais, allez ciao !
-Chasseur : Moi aussi, ma famille m’attend, nous l’élite, on a un pacte à respecter !
-Chasseur : Je me demande quelle prime nous attend à la guilde ! 100 000 ? 150 000 ?
Tout les 50 chasseurs de l’élite s’en allèrent. Laissant Alpha, Cœur de dragon et la nightmare team :
-Radha : Je…J’ai….J’hallucine !!!!!
-Malékith : Qu’est-ce que ça veut dire ?
-Alpha : Vous n’êtes pas de l’élite, donc vous ignorez tout du pacte . Je vous conseille de partir également.
-Radha : Expliquez-vous !!!
-Alpha : Non. Vous n’êtes pas de l’élite. Je suis navré.
-Radha : De toute façon j’en ai rien à foutre de vos conneries gouvernementales ! Nous, la nightmare team, on a une vengeance à accomplir !
-Cœur de dragon : La vengeance est engendrée par la colère, la colère est un sentiment, les sentiments sont les clefs du destin. Vous êtes sous l’emprise de votre destin madame, dommage pour vous .
-Malékith : EYH toi le p’tit suisse, on t’a pas sonné !
Radha s’en alla avec ses compagnons, Cœur de dragon peint son épée lourde avant de l’aiguiser. On entendit les chevaux des chasseurs de l’élite s’éloigner.

Pacte, Vengeance, Destin, Légende, Démon….Ce matin, 4 heure



L’ukanlos noir est là. Il attend la légende blanche.

_________________


Dernière édition par [AD]tigrex-noir le Ven 16 Mar - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Ven 16 Mar - 21:12

CHAPITRE XXV :
Vengeance




------Farock------

Un rugissement retentit, à présent, on ne pouvait plus revenir en arrière. L’ennemi est là, il attaque. Extermin, Malékith, Radha, Alpha et Cœur de dragon sont prêts, ils attendaient la venue du tyran. Pour Radha, Malékith et Extermin, c’était une grande occasion de venger la mort de Barou. Le sol tremble, les meubles tremblent, le bâtiment tremble, la cité tremble. La bataille débute maintenant :

-Cœur de dragon : Je suis Chasseur de dragon.

-Alpha : Quoi ?

-Mon devoir est de chasser les dragons hostiles aux hommes.

-Alpha : Bien sûr, mais pourquoi dit-tu cela ?

-Aujourd’hui, Je ne meurs pas, l’ukanlos non plus.

-Alpha : Cœur de dragon…

-Extermin : Ah ! Ça y est, il pète un câble le « légendaire tueur de dragon » ! Il a trop peur de se faire écraser par le vilain dragon noir ! Tapette !

- Si tel est mon destin, je ne me battrais point contre l’ukanlos aujourd’hui.

-Alpha : Pardon ??

-Au revoir.

-Alpha : Mais… Je ne comprends pas !!!

-Il n’y a rien à comprendre, mon destin est mien, j’en fait ce que je veux.

-Malékith : Un en moins ! Maintenant nous sommes seuls contre le gros uka !!!



La légende blanche ne s’enfuit pas…Elle joue juste avec son destin…



Tout à coup, on sentit une secousse. L’ukantor donne de violents coups de crâne contre le rempart du fort, S’il continue ainsi, la muraille risque de s’écrouler et détruire la partie défensive la plus importante de la cité. Le temps est alors précieux. Les chasseurs se précipitent au lieu de l’assaut. Le redoutable ukantor se dresse sur ses deux pattes arrières. Il atteint alors une taille hallucinante, il hurle avec férocité. Le temps se froidit, il faisait 24° dehors, il fait maintenant –10°. La neige tombe, puis vint le blizzard le plus total. Les chasseurs, sur le rempart, étaient stupéfaits par la puissance de la pierre, il fallait arrêter ce monstre à tout pris. Mais comment descendre par l’échelle sans que le monstre attaque ? Sauter du rempart serait de la folie, on n'y survivrait pas. Mais la réponse à cette question se présenta devant les chasseurs. L’ukanlos frappe d’une puissance incroyable sur le rempart. Cette dernière s’écroule sous un vacarme on y survivrait pas. Mais la réponse à cette question se présenta devant les chasseurs. L’ukanlos frappe d’une puissance incroyable sur le rempart. Cette dernière s’écroule sous un vacarme assourdissant. Heureusement, les trois chasseurs ne sont pas prient dans l’écroulement, et les débris offrent un passage menant vers la terre. Les chasseurs descendent du tas de débris et offensent le dragon noir.



Le blizzard s’intensifia, les chasseurs se séparent pour tenter d’encercler l’ukanlos. Extermin à gauche, Malékith et Radha à droite. L’attention de l’ukanlos se tourne vers le groupe de deux. Extermin, armé de son épée lourde à l’attribut de feu, échange un premier coup, mais ce dernier rebondit directement, attaquer la jambe aurait pu déstabiliser le monstre, mais l’écaille noire ténèbres semble être aussi résistante que le roc. Extermin retente un second coup, mais il est trop tard, l’ukanlos s’avance vers les deux autres chasseurs. Ces derniers lancent une bombe flash éblouissant le dragon noir, l’effet fut direct. Confus par la lumière aveuglante, l’ukantor perd l’équilibre et s’écrase au sol. C’est l’occasion de frapper. Tous les trois chasseurs s’élancent pour contre-attaquer. Les nombreux coups de lames tranchent le crâne du dragon. Et, il y eu un éclat de verre, c’était le joyau de couleur azur, sur le crâne, qui venait d’éclater. Tout à coup, la température monte brusquement, il fait maintenant 40°. L’ukantor, après un long hurlement, se redressa sur ses deux pattes arrières et hurla une seconde fois. Avec le cri, on entendit un terrifiant orage approcher. Le temps s’assombrit de nuages noirs, et la foudre tomba.

Les trois jeunes chasseurs virent à présent un nouveau joyau de couleur jaunâtre. Ils avaient enfin compris :

-Radha : ça ne finira donc jamais !!!

-Malékith : C’est sûrement ce joyau sur son crâne son point faible, si la prophétie dit vrai, il faut détruire quatre fois le joyau sur le crâne. C’est assez mal dit mais c’est un truc dans le genre, chaque joyau doit correspondre à…

Ce dernier n’eu pas le temps de finir sa phrase que l’imposante queue du dragon s’écrase sur lui, par justesse, il ne fut pas touché mais séparé de son groupe. L’ukantor se retourna du côté de Malékith et fonça. Face à une telle charge, impossible de frapper, mais le chasseur eu l’ingénieuse idée de se glisser sous le corps du monstre et, grâce à ses dagues, transperce le ventre de la bête. Le sang gicle partout sur la terre. Malékith se redresse et constate le résultat de son coup. L’ukantor n’a pas vraiment l’air de souffrir, et bondit en direction d’Extermin. Malékith court à son aide, mais il est seul, Radha n’est plus présente sur les lieux. Extermin parvient à parer un coup de crâne grâce à son épée lourde. Mais un hurlement du monstre le paralyse et, la foudre tombe sur le malheureux chasseur. Son corps tombe au sol, inerte. Soudainement, une explosion éclate sur le dos du dragon. Tandis que ce dernier cherche l’origine de cette déflagration soudaine, Radha, présente sur le rempart, provoque l’ukanlos en jouant de la flûte. Le wyvern répond à l’appel et s’élance vers la muraille. Radha attend le bon moment. Puis, elle actionne le dragonator. Le titanesque épieu métallique, d’une vitesse fulgurante, Transperce le cou du démon. Le coup fut rapide et puissant. Le pieu rentre tout doucement dans son fourreau, laissant le corps du dragon s’écraser au à terre.

Une minute silencieuse passe. L’ukantor se relève, et se dirige du côté opposé de la cité. Les chasseurs, frustrés, virent leur ennemi s’enfuire. La victoire est à eux :

-Malékith : Eyh !!! Radha ! Qu’est-ce que tu fout? Poursuivons-le !!

-Radha : Non ! C’est inutile, il fuit ! Il vaut mieux éviter de le suivre !



à ce même moment, le temps redevint clair, les nuages sombre disparaissent petit à petit. La nightmare team à remportée la bataille, mais pas la guerre. Précipitamment, Radha est Malékith se dirigent vers le corps d’Extermin. Arrivés sur les lieux, ils ne mirent pas longtemps à comprendre que l’on ne pouvait plus rien faire pour le jeune chasseur. Une nouvelle victime s’ajoute à la liste noire de l’ukantor noir. Des larmes tombent une nouvelle fois. Dans les terres de Dondruma, Un très ancien proverbe connu de tous dit « malheur apporte bonheur, bonheur apporte malheur ».


Or, en ce temps, la légende noire naîtra…



La légende blanche l’éduquera…

La légende noire la remplacera…

_________________


Dernière édition par [AD]tigrex-noir le Ven 16 Mar - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
[AD]tigrex-noir
lao shan lung
lao shan lung
avatar

Messages : 955
Points : 1125
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 24
Localisation : Bayeux/Caen (14) // Rennes (35)

MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   Ven 16 Mar - 21:13

SAISON 3
FIN

UN GRAND MERCI A TOUS !!!
.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrimatica.eklablog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques noires: Tyranika, les crocs du blizzard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques noires: la conquête de la foudre poupre
» Chroniques Noires Atlanteus
» [REACTION] Chroniques Noires -Atlanteus-
» La Symphonie du Désespoir
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antre du Tigrex Noir - Forum de la Saga Monster Hunter :: Taverne :: Fic/ Histoires screenées-
Sauter vers: